mardi 1 mars 2016

Actualités du Centre. Irlande: blocage politique après que les deux partis centristes remportent les législatives

L’histoire politique de l’Irlande (Eire) est compliquée comme en témoigne les résultats des élections législatives de la semaine dernière dont on vient tout juste de connaître les résultats définitifs.
Ainsi, le Centre triomphe une nouvelle fois mais, cette fois-ci comme dans d’autres occasions, cela signifie sans doute un blocage ou des alliances en dehors de l’espace centriste.
Car les deux partis centristes, le Fine gael (qui dirige le pays avec le Parti travailliste depuis 2011) et le Fianna fail sont adversaires depuis toujours.
Ce n’est pas tant leurs différences programmatiques qui sont minimes que leurs relations depuis l’indépendance de l’île en décembre 1921 (traité avec le Royaume uni) qui empêchent les deux formations de gouverner ensemble.
Toujours est-il que le Fine gael et le Parti travailliste n’obtiennent que 55 sièges dans la nouvelle assemblée législative (contre les 113 que détenait précédemment la coalition gouvernementale, ces deux partis avec des indépendants) et loin de la majorité absolue qui est de 79 sièges.
Le Fine gael passe de 36,1% des voix aux législatives de février 2011 à 25,5% lors de celle du 26 février dernier, perdant 17 sièges.
Quant au Parti travailliste, il passe de 19,4% à 6,6% des voix, perdant 27 sièges.
Une défaite sans appel donc dont ne profite pas, néanmoins, le Fianna Fail pour pouvoir gouverner.
Car celui-ci arrive seulement en deuxième position avec 24,3% (contre 17,4% en 2011) et 44 sièges (contre 21 en 2011) devant le Sinn Fein (gauche) avec 13,8% et 22 sièges.
Selon les politologues irlandais, les deux possibilités les plus envisageables sont une grande coalition entre les deux frères ennemis centristes ou une nouvelle élection.
A noter que cette élection s’est déroulée alors que le pays connaît une croissance spectaculaire de 7% après ses énormes difficultés économiques suite à la crise de 2008.
D’ailleurs, le slogan de la campagne du Fine gael était «Let’s keep the recovering going» («Laissons la reprise continuer»).
Mais cette bonne santé économique n’a pas profité à la coalition sortante car beaucoup d’Irlandais lui reprochent des mesures d’austérité qui rendent la vie quotidienne très difficile pour nombre d’entre eux.



Aucun commentaire: