jeudi 5 janvier 2017

Présidentielle 2017. Sondage: Macron présent au second tour

Voilà un sondage qui va faire du bruit. Pour la première fois, un institut donne Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, éliminant au passage Marine Le Pen – présente systématiquement au second tour depuis plus de deux ans dans tous les sondages –, et se retrouvant face à François Fillon.
Ce sont les résultats de la dernière enquête de l’institut Elabe pour Les Echos et Sud radio qui l’affirment.
Le fondateur d’En marche serait en effet en deuxième position dans l’un des huit cas de figure proposés, celui où le candidat PS serait Arnaud Montebourg et où le centriste François Bayrou ne serait pas présent.
Il obtient ainsi 24% des intentions de vote contre 26% à François Fillon (ce qui est dans la marge d’erreur pour la première place), 22% à Marine Le Pen, 14% à Jean-Luc Mélenchon et 9% à Arnaud Montebourg.
Les adversaires de Macron auront beau jeu de prétendre que cette hypothèse n’est pas celle qui a le plus de chance d’être celle d’avril 2017.
Sans doute mais si l’on regarde les autres cas de figure, on constate:
1) Qu’Emmanuel Macron n’est jamais en-dessous de 16% d’intentions de vote et qu’il monte jusqu’à 24% dans deux hypothèses retenues (et à 20% et au-dessus dans six hypothèses sur huit);
2) Que sur les huit cas de figure, Emmanuel Macron arrive en deuxième position dans deux d’entre eux (Montebourg ou Peillon, candidat du PS, Bayrou absent) avec 24%, devant Le Pen (22%) dans le cas Montebourg, à égalité avec elle dans le cas Peillon à 24% également.
3) Que dans quatre cas de figure où Emmanuel Macron est troisième, son score et celui de Marine Le Pen sont dans la marge d’erreur (trois hypothèses où François Bayrou est candidat avec l’une où Montebourg est candidat du PS, la deuxième où c’est Benoît Hamon qui l’est et la troisième où c’est Vincent Peillon qui l’est avec des intentions de vote respectives à 20%, 21% et 23% contre 23%, 23% et 24% à Marine Le Pen; une hypothèse sans François Bayrou avec Benoît Hamon comme candidat du PS, avec 23% pour Macron contre 24% pour Le Pen).
4) Que les deux cas de figure où Emmanuel Macron n’atteint pas les 20% d’intention de vote c’est lorsque Manuel Valls et le candidat du PS (Valls néanmoins battu à chaque fois pour la quatrième place par Jean-Luc Mélenchon).
Par ailleurs, lors du premier tour et dans les cas de figure où François Bayrou est présent, Emmanuel Macron obtient entre 18% et 27% des voix des électeurs du président du Mouvement démocrate à la présidentielle de 2012.
Lorsque François Bayrou est absent ce pourcentage s’établit entre 30% et 40%.
A noter que François Fillon est en tête des intentions de vote dans les huit cas de figure retenus.
(Sondage Elabe réalisé les 3 et 4 janvier 2017 par internet auprès d’un échantillon de 995 personnes âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)


Alexandre Vatimbella



A lire aussi:


Aucun commentaire: