mercredi 13 février 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis Présidentielle 2008 Barack Obama remporte les « primaires du Potomac »

Sur la lancée de ses victoires du week-end dernier, le sénateur de l'IllinoisBarack Obama a remporté haut la main, mardi, trois nouveaux États lors des "primaires du Potomac", la Virginie, le Maryland et la capitale fédérale, Washington D.C. Selon les calculs de la chaîne MSNBC, Barack Obama totalise désormais 1.017 délégués acquis à sa cause, et Hillary Clinton 942. L'un et l'autre sont loin de la barre des 2.025 délégués qu'il faut atteindre pour être assuré d'être le candidat du Parti démocrate. En Virginie, Barack Obama a creusé sérieusement l'écart sur sa rivale, en obtenant autour de 64% des suffrages contre 35% pour l'ex-première dame des Etats-Unis. Les victoires d'Obama étaient prévues par les sondages. Mais l'ampleur de son score en Virginie, au vu des sondages à la sortie des urnes, laisse penser qu'il a réussi une percée dans des circonscriptions que l'on croyait acquises à l'ex-première dame des États-Unis. Au niveau de l'État, il a recueilli 90% des voix des Noirs, plus que d'ordinaire, il a été en tête dans le vote des femmes et a obtenu à peu près autant de suffrages chez les Blancs qu'Hillary Clinton.
Dans le Maryland, Obama réussit à capter le vote des personnes âgées et des électeurs des campagnes. Il obtient 59% des voix, contre 37% à Clinton. À Washington DC, l'écart est plus marqué encore, 75% pour Obama et 25% pour Clinton. "C'est la nouvelle majorité américaine", a analysé Obama. "Voilà à quoi ressemble le changement lorsqu'il remonte de la base!" Hillary Clinton fait le dos rond et attend quant à elle le vote des États qui pourraient lui rapporter gros, comme l'Ohio et le Texas, où l'on se prononcera le 4 mars. D'ici là, les caucus de Hawaii et la primaire du Wisconsin, le 19 février, devraient tourner eux aussi à l'avantage d'Obama. Si, au bout du compte, ni Obama ni Clinton n'atteignent la barre des 2.025 délégués, il reviendra aux "super-délégués" du Parti démocrate de les départager. Ceux-ci, qui peuvent voter pour qui ils veulent, sont près de 800, et représentent de ce fait un cinquième du total de 4.049 délégués du Parti de l'Âne.
"Ce soir, nous sommes bien engagés. Mais nous savons combien nous devons aller plus loin", a dit Obama à ses partisans à Madison, dans le Wisconsin, où il prépare la primaire du 19 février. "Nous savons que notre route ne sera pas facile. Mais nous savons aussi qu'en ce moment, les cyniques ne peuvent plus dire que notre espoir est trompeur!", a-t-il lancé.

Aucun commentaire: