vendredi 12 juin 2009

Actualités – France – Européennes - Bayrou reconnaît un «gadin électoral» et seulement «une part» de responsabilités dans celui-ci


Ce n’est qu’ «une part de responsabilité» que François Bayrou reconnaît dans le désastre des élections européennes du Mouvement démocrate qu’il a appelé un «gadin électoral». Pour beaucoup d’observateurs, c’est plutôt une très grande responsabilité que porte son leader dans cet échec qui remet en question toute sa stratégie présidentielle basée sur des attaques à répétition et sans nuance envers le Président de la république. Mais comme François Bayrou entend continuer à la tête du Mouvement démocrate et espère toujours avoir sa chance aux présidentielles de 2012, il ne pouvait faire plus sauf à ouvrir la boîte de Pandore, tellement les positions et les oppositions se tendent à l’intérieur du parti avec des déclarations comme celle de Corinne Lepage demandant plus de démocratie à l’intérieur du parti et une «écologisation» de ce dernier. Le prochain rendez-vous électoral, les élections régionales, ne devrait pas être simple pour la stratégie de François Bayrou de ne pas apparaître trop à gauche sans être de droite afin de récupérer les mécontents du Parti socialiste tout en gardant la majeure partie de ses troupes qui penche vers le Centre, même si ces militants et électeurs sont de moins en moins nombreux. Car si le Mouvement démocrate pouvait faire fi d’alliances pour les européennes, ce sera beaucoup plus problématique pour les régionales où il risque d’apparaître, encore une fois, comme étant incapable d’avoir une ligne politique claire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire