samedi 14 janvier 2012

Vues du Centre – La Chronique de Jacques Rollet. C’était un vendredi 13…


Dans cette rubrique, nous publions les points de vue de personnalités centristes qui ne reflètent pas nécessairement ceux du CREC. Ces points de vue ont pour but d’ouvrir le débat et de faire progresser la pensée centriste.

Jacques Rollet, chroniqueur sur Le Centrisme, est politologue et auteur de plusieurs livres dont «Tocqueville» (Montchrestien 1998), «Religion et politique» (Grasset 2001), «La tentation relativiste» (DDB, 2004). Son prochain ouvrage, «Le libéralisme et ses ennemis» (DDB, 2012).

C’était hier, ce jour où six informations différentes ont été données à la radio, les cinq premières n’ayant pas la même importance que la sixième.
Première information: un tribunal a donné raison à un serveur de restaurant contre son employeur, ce dernier ayant demandé à l’employé de ne pas porter de boucle d’oreille pendant son service. Cette première nouvelle m’a laissé pantois mais je n’étais pas au bout de mes émois. On m’apprend ensuite, deuxième information, qu’une mère de famille  a obtenu gain de cause devant un tribunal. Elle voulait donner à son fils le prénom intitulé: Démon…
Ainsi va la France…. Ou ne va pas.
Troisième information: Nicolas Sarkozy serait prêt à accepter le «mariage homosexuel». Le sujet est considéré comme capital. Le sort de l’humanité est en jeu. Peut-être mais pas dans le sens que lui donnent les journalistes de France Inter et France Culture…Pour eux il s’agit d’une avancée considérable, pour moi d’une stupidité confondante. Jusqu’à preuve du contraire le mariage dans l’histoire connue de l’humanité est l’union légale d’un homme et d’une femme constituant ainsi une cellule de la société et donnant naissance à des enfants.
Quatrième information: le candidat du Parti socialiste veut supprimer le quotient familial afin que les familles «aisées» paient davantage d’impôts. Les socialistes n’ont jamais été favorables à l’institution familiale. Cela se vérifie à nouveau.
Cinquième information: le même candidat déclare que les syndicats seront consultés avant tout texte de loi concernant le social. Depuis quand les syndicats font-ils partie de la représentation nationale? Mon désarroi était donc très grand et je me disais qu’il n’était pas très étonnant que la France se porte mal et cela m’était  confirmé par l’information de l’après-midi: l’agence Standard and Poor’s  enlève à la France un A pour la ramener à 2A+.
Le rapprochement entre les cinq premières informations  et la sixième  est inévitable: La légèreté dont font preuve beaucoup de Français et la situation économique et financière de leur pays n’est pas sans lien. Les Français n’aiment pas l’économie. Ils sont généralement peu informés et compétents dans ce domaine et trouvent incongru et scandaleux qu’il existe des agence de notation. Ce sont pour beaucoup d’entre eux des «mélanchoniens» en puissance... à moins qu’ils ne soient des «marinolepénistes» en herbe..Il serait temps que la vérité de notre situation soit affrontée sans détours. Nous vivons au-dessus de nos moyens depuis plus de trente ans et ne voulons pas le reconnaître .Le choc va être brutal. L’Etat-Providence et le libéralisme culturel ont affaibli notre économie et nos mentalités. Le Centrisme politique va-t-il être capable de nous fortifier?
Réflexion à venir!

Jacques Rollet

Aucun commentaire: