mercredi 30 novembre 2016

Présidentielle 2017. Sondage: Macron à 17,5%, Bayrou à 6%

François Bayrou & Emmanuel Macron
Un sondage SOFRES pour Le Figaro, LCI et RTL vient confirmer la dynamique d’Emmanuel Macron et la baisse continue de François Bayrou dans les intentions de vote pour la présidentielle.
Réalisé après la victoire de François Fillon à la primaire LR, il donne entre 13% et 17,5% à Macron selon les hypothèses retenues alors que François Bayrou est à 6% quelles que soient les cas de figure.
Si François Hollande est le candidat du PS, le fondateur d’En marche est à 15% (et en troisième position) contre 6% à Bayrou (et en sixième position) et à 17% si le président du MoDem n’est pas candidat.
Si Manuels Valls est le candidat du PS, Macron est à 13% (et en troisième position) contre 6% à Bayrou (et en sixième position) et à 15% si ce dernier est absent.
Si Arnaud Montebourg est le candidat du PS, Macron est à 16% (et en troisième position) contre 6% à Bayrou (et en cinquième position ex-eaquo avec Montebourg) et à 17,5% sans la candidature du président du MoDem.
Si l’hypothèse de la présence de François Bayrou sans Emmanuel Macron n’a pas été testée c’est que le président du MoDem n’est pas candidat officiellement alors que le fondateur d’En marche l’est.
Ce dernier, par ailleurs, est considéré comme le meilleur candidat de la Gauche par l’ensemble des Français mais pas auprès des sympathisants de Gauche et des sympathisants du PS, confirmant un peu plus sa popularité dans le spectre large de l’axe central réunissant les gaullo-réformistes, les libéraux sociaux, les sociaux-libéraux et les sociaux-réformistes.
A noter que Sylvia Pinel, la désormais candidate des Radiaux de gauche, qui laboure également les terres de l’espace central réalise, selon les hypothèses, entre 0,5% et 1% des intentions de vote.
Dans tous les cas de figure, François Fillon remporte le premier tour de la présidentielle avec 28 à 31% des intentions de vote, suivi par Marine Le Pen.
Au second tour, le candidat de droite bat celle d’extrême-droite, 66% contre 34%.
(Sondage Kantar-Sofres réalisé le 28 novembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 1011 personnes, âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage Odoxa réalisé le 25 novembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 998 personnes, âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points

Alexandre Vatimbella



A lire aussi:



Aucun commentaire: