lundi 28 novembre 2016

Présidentielle 2017. Sondage: Macron entre 13 et 14%, Bayrou entre 6 et 7%

François Bayrou & Emmanuel Macron
Deux sondages publiés le 27 novembre, jour du deuxième tour de la primaire de la Droite qui a vu la victoire de François Fillon, montrent que les intentions de vote en faveur d’Emmanuel Macron varient entre 13 et 14% et celles en faveur de François Bayrou entre 6 et 7%, démontrant une nouvelle fois l’avance importante du fondateur d’En marche sur le président du Mouvement démocrate puisque son score est double de ce dernier ainsi que son installation comme troisième personnalité de la présidentielle à venir, le rôle de François Bayrou en 2007...
Le sondage Odoxa réalisé le 25 novembre pour France 2 donne ainsi 13% d’intentions de vote en faveur d’Emmanuel Macron contre 6% à François Bayrou dans l’unique hypothèse testée de la présence de François Hollande (à 8%) et de François Fillon (32%).
A noter que le score très haut de Fillon s’explique par une surreprésentation de sondés ayant voté au premier et/ou au second tour de la primaire LR.
Macron se place ainsi en troisième position derrière Fillon et Marine Le Pen (à seulement 22%) mais devant Jean-Luc Mélenchon (12%) et François Hollande, François Bayrou, lui, se classant en sixième position.
Le sondage Louis Harris Interactive réalisé le 27 novembre pour les chaînes Public Sénat et LCP a proposé deux cas de figure.
Dans le premier, avec la présence de François Hollande comme candidat du PS, Emmanuel Macron est à 14% et François Bayrou à 6%.
Le fondateur d’En marche se classe en troisième position derrière Fillon (26%), Le Pen (24%) mais devant Mélenchon (13%), Hollande (9%), Bayrou se classant en sixième position.
Dans le deuxième cas de figure, avec la présence de Manuel Valls comme candidat du PS, Macron est à 13%, toujours en troisième position et Bayrou demeure sixième avec 7%, devancé par Manuel Valls à 9%.
A noter que selon ce sondage Louis Harris Interactive, dans l’hypothèse François Hollande, Emmanuel Macron récupère 25% des électeurs d’Alain Juppé au second tour de la primaire LR alors François Fillon n’en récupère que 23% et François Bayrou 14%.
De même, il récupère 21% des électeurs de François Bayrou en 2012 (contre 39% à Bayrou et 23% à Fillon) et 25% de ceux de François Hollande.
Dans l’hypothèse Manuel Valls, Macron récupère 22% des électeurs de Juppé (contre 15% pour Bayrou et 23% pour Fillon) à la primaire, 23% des électeurs de Hollande (contre 30% à Valls et 7% à Bayrou) et 21% des électeurs de Bayrou (contre 40% pour Bayrou et 22% pour Fillon) à la présidentielle de 2012.
Dans les deux sondages, François Fillon bat aisément Marine Le Pen au second tour de la présidentielle.
(Sondage Louis Harris Interactive réalisé le 27 novembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 6093 personnes, âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage Odoxa réalisé le 25 novembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 998 personnes, âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points

Alexandre Vatimbella



A lire aussi:


1 commentaire:

Boutique des Vins a dit…

Donc si je comprends bien, si Bayrou n'y va pas, Macron a un potentiel à ce jour de 20%.