vendredi 21 octobre 2016

Présidentielle 2017. Macron serait un bon président pour 67% des sympathisants du Centre et de la Droite

Les partis de la Droite et du Centre n’en ont pas fini avec le «problème Macron».
Même s’il est en recul notable dans la dernière vague du sondage BVA sur les intentions de vote à la présidentielle (de 4,5 à 5,5 points), il garde une image de présidentiable pour les électeurs, en particulier ceux de droite et du Centre.
Ainsi, selon un sondage Odoxa pour Franceinfo, 49% des Français (contre 50% qui pensent le contraire) estiment qu’il ferait un bon président de la république.
Si seulement 43% des sympathisants de gauche sont de cet avis et 50% de ceux du Parti socialiste, le pourcentage grimpe à 67% pour les sympathisants de droite et du Centre.
C’est d’ailleurs dans cette catégorie d’électeurs qu’il fait son meilleur score, preuve s’il en était encore besoin qu’il est capable de transcender les courants politiques et de séduire au centre et à droite avec son social-libéralisme tout en gardant une base assez solide à gauche et plus particulièrement au PS..
Ils sont également 63% à penser qu’il serait meilleur candidat que Manuel Valls pour faire face à la Droite et à l’extrême-droite.
Si le premier ministre l’emporte chez les sympathisants de gauche (et du Parti socialiste), les scores de Macron dans ces deux catégories ne sont nullement mauvais ce qui lui permet, au niveau de l’ensemble des Français d’être en tête avec 56%.
Un autre sondage, réalisé par Elabe pour BFMTV, confirme cette capacité «transcourant» de Macron.
Il indique d’abord que 27% des Français pourraient voter pour Emmanuel Macron, ce qui en fait la personnalité de gauche (puisqu’il se revendique en tant que tel) à obtenir le meilleur score devant Arnaud Montebourg (22%) et Manuel Valls (18%).
Puis, si l’on s’arrête sur les préférences partisanes des possibles électeurs d’Emmanuel Macron, on constate qu’ils se partagent en 37% de sympathisants du MoDem – le plus fort pourcentage au grand dam de François Bayrou –, 36% du PS, 35% d’EELV, 29% de l’UDI, 28% de LR, 24% du FG mais aussi de ceux qui n’expriment aucune préférence partisane, 15% du FN.
Au total, 34% des sympathisants de gauche pourraient voter pour Macron contre 28% pour ceux de droite et du Centre.
Et 44% des électeurs de François Bayrou en 2012 pourraient le choisir contre 32% de ceux de François Hollande (29% de ceux de Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon).
(Sondage Odoxa réalisé les 19 et 20 octobre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 1003 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points //Sondage Elabe réalisé les 18 et 19 octobre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 997 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)

Alexandre Vatimbella



A lire aussi:



Aucun commentaire: