samedi 11 mars 2017

Vues du Centre – Jeanne Valsami. Pas une voix centriste pour Fillon

Dans cette rubrique, nous publions les points de vue de personnalités centristes qui ne reflètent pas nécessairement ceux du CREC. Ces points de vue ont pour but d’ouvrir le débat et de faire progresser la pensée centriste.
Jeanne Valsami se définit comme une centriste engagée. Ses propos sont les siens et non ceux du CREC.

François Fillon au Trocadéro
François Bayrou n’a pas voulu se présenter et l’UDI n’a pas de candidat.
Il me faut donc, en tant que centriste et citoyenne, trouver le candidat qui va le mieux représenter le Centre et mes idées pour les cinq années à venir.
Pour cela, éliminons ceux qui n’ont rien de centriste dans les candidats déclarés et sérieux: d’abord Marine Le Pen, la candidate la plus dangereuse du point de vue de ses idées et de ses chances de gagner; ensuite, Nathalie Arthaud et Jean-Luc Mélenchon qui ne sont pas loin de Le Pen au niveau de la dangerosité de leurs idées; puis Benoit Hamon, un socialistes sectaire et au programme qui coulerait la France; enfin, Nicolas Dupont-Aignan et François Fillon, oui je les mets ensemble, qui représentent une droite radicale qui a toujours détesté les centristes et leurs idées.
On l’a compris, mon choix ce sera donc Emmanuel Macron parce que, pour moi, il est le plus proche de ce que je pense, ce que je veux pour mon pays.
Surtout, j’espère qu’il n’y aura aucune voix centriste qui se portera sur François Fillon.
Parce que si Alain Juppé était tout à fait acceptable et m’aurait peut-être fait hésiter entre lui et Macron, je n’ai aucune hésitation dans le rejet sans appel du candidat Les républicains.
Il est un opportuniste avec son programme de droite radicale alors qu’il était soi-disant un gaulliste social auparavant.
Il est un menteur puisqu’il a reconnu ne pas avoir dit les choses comme elles étaient même s’il continue à ne pas les dire.
Ses principaux soutiens à LR sont tous ceux qui n’arrêtent pas d’insulter les centristes tout en leur demandant leurs voix à chaque élection.
Face à lui, il y a Emmanuel Macron qui n’est peut-être pas parfait mais dont le programme est très proche du Centre, qui ne ment pas et qui respecte les centristes.
J’espère que tous les centristes feront cette balance avant d’aller faire le bon choix.

Jeanne Valsami


Aucun commentaire: