mardi 24 avril 2018

Actualités du Centre. Législative Français de l’étranger: victoire de la candidate LREM soutenue par le MoDem et l’UDI

Le Centre a remporté, dimanche 22 avril, l’élection législative partielle de la 5° circonscription des Français de l’étranger (Espagne, Portugal, Andorre, Monaco).
Candidate LREM, Samantha Cazebonne a été réélue après une invalidation rocambolesque (écart trop infime entre… le deuxième et le troisième du premier tour!).
Elle était soutenue par tous les partis centristes (LREM, MoDem et UDI) et l’a emporté face au candidat de la gauche radicale, François Ralle-Andreoli (53,96% contre 46,04%) avec une participation toujours aussi faible pour ces circonscriptions de l’étranger (7,8%...) inventée par Nicolas Sarkozy et dont l’existence semble menacée pour ce qui est de leur configuration.
Le délégué général de LREM, Christophe Castaner, a réagi en déclarant que les électeurs avaient voulu montrer «leur volonté de voir se poursuivre le mouvement de transformation engagé et que «le regard du monde sur la France commence à changer. La France est de retour. Nos concitoyens vivant à l’étranger le perçoivent plus que quiconque.»
A noter que sur quatre des élections législatives partielles organisées après l’invalidation du résultat par le Conseil Constitutionnel d’un(e) candidat(e) LREM, le parti présidentiel en a remporté trois et perdu une.
A noter qu’une semaine auparavant, un autre candidat centriste, membre du groupe UDI-Agir-Indépendants à l’Assemblée nationale, avait perdu son siège lors du premier tour d’une élection partielle à Wallis et Futuna.
Cette élection avait été organisée suite à l’invalidation du scrutin de juin 2017 pour des irrégularités.
Napole Polutele a été battu par le divers gauche Sylvain Brial qui a obtenu 51,61% des voix dans une élection où ils étaient les deux seuls candidats.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire