vendredi 22 février 2019

Actualités du Centre. Paroles centristes: Histoire, Europe, instrumentalisation de l’affaire Benalla, antisémitisme, Grand débat…

Voici une sélection des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux.

Jacqueline Gourault (MoDem, ministre)
- Le rapport (de la commission d'enquête du Sénat sur l'affaire Benalla) est très à charge contre l’exécutif alors qu'il s'agit de l'histoire d'un homme... Ne pas confondre les accusations contre l'individu et faisons attention de bien séparer les pouvoirs...
- J'ai été enseignante et il faut absolument enseigner l'histoire des civilisations. On ne le fait pas assez.

Marlène Schiappa (LREM, ministre)
- Aujourd’hui, toutes les mères ne sont pas égales face au congé maternité. C'est pour cela que le gouvernement veut aligner le congé maternité des indépendantes et agricultrices sur celui des salariées.

Stanislas Guerini (LREM, délégué général)
- Ce rapport (de la commission d'enquête du Sénat sur l'affaire Benalla), c’est une torpille politique des sénateurs LR et PS. Il est orienté politiquement, sur la forme et sur le fond. Ce rapport est bourré de contrevérités : il n’y a ni milices privées ni collaborateurs officieux qui assurent la sécurité du chef de l’État. Il est fait pour abîmer l’Élysée. Ce petit jeu est dangereux et profondément choquant. Je ne défendrai jamais les dérives de M. Benalla. Dans un contexte où l’antiparlementarisme explose, les élus doivent agir de manière responsable. Ce rapport ne l’est pas.
- La lutte contre l’antisémitisme est un combat de société. Cette bataille, nous devons la gagner ensemble. Quand on attaque un juif, on attaque la République.

Aurore Bergé (LREM, porte-parole)
(La commission d'enquête du Sénat sur l'affaire Benalla) a voulu faire de la politique et crée un précédent dangereux. Il y a peu de sérénité dans ce dossier depuis le début et il y a beaucoup de volonté politique, on l'a vu avec la commission d'enquête au Sénat. Je pense que ça pose un précédent qui est quand même dangereux, ce n'est pas à l'Assemblée ni au Sénat de rendre la justice sur quelque affaire que ce soit. C'est dangereux et, de fait, le Sénat a voulu faire de la politique. Ils ont le droit de le faire, mais qu'il faut respecter quand même la séparation des pouvoirs, l'indépendance de la justice. Sinon ça veut dire qu'on va créer des commissions d'enquête systématiquement pour doublonner des enquêtes en cours, que ce soit sur monsieur Benalla ou qui ce soit? La justice avance, travaille, il faut qu'elle le fasse le plus sereinement possible.

Jean-Marie Fiévet (LREM, député)
Elie Wiesel disait qu’Auschwitz n’a pas été construit avec des briques mais avec des mots! Ces actes antisémites sont la négation de la France tout court. Et il n’y a pas de «mais»!

Marielle de Sarnez (MoDem, députée)
Inscriptions antisémites ce matin avenue Villemain et rue d'Alésia dans le 14è arrondissement de Paris. Emotion et colère face à cette abjection. Le peuple français doit se rassembler pour défendre les valeurs de la république.

Jean-Christophe Lagarde(UDI, président)
- L’euro-destructeur Orban continue son oeuvre : qu'en pensent Bellamy son futur allié au Parlement européen et wauquiez son grand admirateur?
- Nous sommes les héritiers de Giscard, Veil et Borloo. Nous ne pouvons pas nous retrouver dans les valeurs sociétales de M. Bellamy et nous accueillerons tous ceux qui partagent nos convictions.
- Je ne mets pas sur le même plan Marlène Schiappa et Cyril Hanouna mais je souligne l'existence d'une convergence idéologique vers la recherche du buzz à tout prix.

Bertrand Pancher (Mouvement radical, député)
- La priorité des priorités, c'est de réussir notre grand débat national.
- Nous devons revivifier la démocratie, renforcer la démocratie participative et la décentralisation.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire