mercredi 3 juillet 2019

Propos centristes. France – Nominations au Conseil européen; adoption des lois Ecole de la confiance et contre les violences éducatives ordinaires; installation de la Convention citoyenne…

Voici une sélection, ce 3 juillet 2019, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.

● Emmanuel Macron (Président de la République)
- C'est donc bien un acte II qui commence pour notre Europe, avec une nouvelle équipe et de nouveaux visages au service d'un nouvel agenda.
-Les cinq personnalités désignées aujourd’hui [l’allemande Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission, le belge Charles Michel à la présidence du Conseil européen, la française Christine Lagarde à la présidence de la Banque centrale européenne, l’espagnol Josep Borrell en tant que haut représentant pour les affaires extérieures, le Bulgare Sergueï Stanichev à la présidence du Parlement européen] se sont toujours illustrées par leur engagement extrêmement fort en faveur de l’Europe. Ce profond renouvellement reflète les nouveaux équilibres politiques qui ont émergé suite aux élections européennes.
- Après 48h de travail avec mes partenaires européens, nous avons un accord ! La nouvelle équipe à la tête de l’Europe est forte et expérimentée. Pour la première fois, deux femmes dirigeront la Commission [l’allemande Ursula Von Der Leyen] et la Banque centrale [la française Christine Lagarde]! Je m’en félicite.

● Gouvernement
Edouard Philippe (Premier ministre)
- La Convention Citoyenne fera des propositions concrètes sur la transition écologique et nous nous sommes engagés à ce que, le cas échéant, ces propositions puissent être soumises à nos concitoyens par référendum, pour savoir si elles rencontrent leur approbation.

Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Education)
- Merci à tous les députés pour tous nos débats qui ont contribué à façonner cette loi [Ecole de la confiance] en accentuant les progrès sociaux qu’elle permet. L’instruction obligatoire à trois ans est l’emblème d’une école conçue pour tous les élèves de la République.
- Les querelles des hommes doivent rester à la porte de l'école

François de Rugy (ministre de la Transition écologique et solidaire)
- Fier d’avoir installé le comité de gouvernance de la Convention citoyenne qui sera co-présidé par Thierry Pech et Laurence Tubiana. Une mission pour les 150 citoyens tirés au sort : faire des Français les 1ers acteurs de la guerre contre l’effet de serre.
- Nos concitoyens expriment la volonté d’avoir une action plus forte et plus rapide sur les questions écologiques en général et sur la question du climat en particulier.
- Un des objectifs du projet de loi [Energie & Climat] : renforcer notre capacité et rendre irréversible la perspective de la fermeture des centrales à charbon.

● LaREM
En mars dernier, avec «Nos idées pour la France», nous avions proposé de repenser le Conseil Économique Social et Environnemental comme lieu de démocratie délibérative. Réponse en acte du Gouvernement : Edouard Philippe a précisé le rôle de la Convention citoyenne sur le climat.

Stanislas Guerini (délégué général)
La recomposition de la vie politique européenne se poursuit. Je me réjouis de la place centrale qu'y occuperont la France et notre groupe Renew Europe. Ensemble, nous mettrons en place cette UE verte, sociale et plus démocratique que les Européens appellent de leurs voeux.

Aurore Bergé (porte-parole)
Par l'action héroïque de nos sapeurs pompiers qui ont pris tous les risques, Notre Dame est là et bien là. Notre responsabilité est de garantir sa conservation et sa restauration. (…) Nous ne sommes pas des architectes mais des législateurs. Il ne nous appartient pas de dire quel projet architectural doit être retenu. Écoutons ce qu'en disait Viollet Le Duc.

● MoDem
Sarah El Hairy (porte-parole)
- J'ai bon espoir pour l'Europe, nous assistons à la continuité du changement d'un système politique, c'est la fin du bipartisme , nous avons aujourd'hui 4 grands blocs. Bruxelles est une terre de consensus, Emmanuel Macron affirme des convictions mais œuvre pour une solution.
- Les images des manifestants gazés au pont de Sully sont violentes une enquête est en cours. Les forces de l'ordre ont répondu certainement à des procédures Il est important de revoir la doctrine dans cette période où les moyens de manifester changent, les règles doivent évoluer.

Maud Petit (députée)
- [Loi contre les violences éducatives ordinaires] La loi indique simplement et clairement que la violence n'est pas un mode d'éducation.
- La loi doit protéger le plus faible et doit s'appliquer partout.
- On ne frappe pas un adulte, on ne frappe pas un enfant !

●UDI
Jean-Christophe Lagarde (président)
Thierry Benoit (député)
A-t-on vraiment besoin de 180 000 tonnes de poulets sud-américains supplémentaires ? L'accord avec le Mercosur ne doit pas se faire à n'importe quel prix !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire