mercredi 18 septembre 2019

Actualités du Centre. Israël – Législatives : victoire de la coalition centriste

Benny Gantz & Yaïr Lapid

Ce sont les centristes de la coalition «Bleu Blanc» (Kahol Lavan) qui ont remporté les élections législatives israéliennes qui se sont tenues le 17 septembre (après dépouillement de plus de 90% des suffrages).
Emmenée par Benny Gantz et Yaïr Lapid, la coalition a remporté 32 sièges à la Knesset (parlement à chambre unique) alors que le parti de droite radicale, le Likoud du premier ministre Benjamin Netanyahu est, lui, crédité de 31 sièges (même si certaines projections le mettent également à 31 députés, les résultats définitifs officiels ne seront connus que dans quelques jours).
Mais cette victoire – qui est aussi et avant tout une défaite cinglante pour Netanyahu et son discours extrémiste et anxiogène – est loin de permettre aux centristes de pouvoir gouverner puisque la majorité absolue est de 61 sièges.
En l’état, ni Bleu Blanc, ni le Likoud ne peuvent revendiquer de diriger le gouvernement même avec leurs alliés potentiels (la première formation pourrait coaliser 56 députés et la deuxième 55).
Du coup, c’est le leader du parti nationaliste Beytenou – et ancien membre du Likoud mais adversaire acharné de Netanyahu –, Avigdor Liberman qui devrait être faiseur de roi en penchant d’un côté ou de l’autre de l’échiquier politique avec ses neuf députés.
Sa préférence, il l’a réaffirmée après les résultats, va évidemment du côté du Likoud mais c’est l’impossibilité se s’entendre avec Netanyahu sur la formation d’un gouvernement et les postes qu’il voulait obtenir qui ont conduit à de nouvelles élections.
Une autre possibilité serait la formation d’un gouvernement d’union nationale avec Bleu Blanc, le Likoud et Beytenou.
Le problème est que Gantz, s’il est favorable à cette option, a répété qu’il ne gouvernerait pas avec Netanyahu.
La situation politique israélienne pourrait donc être une nouvelle fois bloquée…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire