samedi 15 août 2020

Propos centristes. France – Mesures d’urgence face à la sécheresse; agriculture et changement climatique; plan de relance et relocalisations; plan de relance européen; paix au Proche-Orient; terrorisme au Niger; aide au Liban; répression en Biélorussie; marée noire à Maurice…

Voici une sélection, ce 15 août 2020, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.

 

● Emmanuel Macron (Président de la République)

- Je me suis entretenu avec le président américain Donald Trump de la situation en Méditerranée orientale, en Libye et au Liban. Nos vues sont convergentes. Notre intérêt à la paix et à la sécurité y est commun. Nous le ferons respecter.

- Je salue la décision courageuse des Émirats arabes unis et souhaite qu’elle contribue à l’établissement d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens. Je l’ai dit au Président Trump, au Premier ministre Netanyahou et au Prince héritier Mohamed bin Zayed.

 

● Gouvernement
[Nota: dans ce gouvernement, certains membres ne sont pas centristes; nous retranscrivons cependant leurs propos en rapport avec leur fonction parce qu’ils font partie selon nos critères d’une équipe qui suit une politique globalement centriste]

 

Jean Castex (Premier ministre)

Antonin, Charline, Léo, Myriam, Nadifa, Stella : six de nos jeunes compatriotes, engagés pour un monde plus humain et plus solidaire, ont été assassinés lâchement au Niger. Nous leur rendons aujourd’hui hommage. Ils n’étaient pas en Afrique pour se battre, ils n’étaient pas armés. Ils étaient là pour venir en aide, avec tout l’enthousiasme de la jeunesse, à un peuple qui avait besoin d’eux. Nous y consacrerons le temps et les moyens qu’il faudra mais tous ceux qui, directement ou indirectement, sont à l’origine du drame que la France vit en ce moment seront traqués sans répit. Ce crime odieux ne restera pas impuni.

 

Jean-Yves Le Drian (ministre de l'Europe et des Affaires étrangères)

La France se félicite de l’annonce d’une normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis, qui sont pour elle deux partenaires essentiels dans la région. La décision, prise dans ce cadre par les autorités israéliennes, de suspendre l’annexion de territoires palestiniens est une étape positive, qui doit devenir une mesure définitive. L’état d’esprit nouveau dont témoignent ces annonces doit désormais permettre la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens en vue de l’établissement de deux Etats dans le cadre du droit international et des paramètres agréés, qui est la seule option pour permettre une paix juste et durable dans la région.

 

Barbara Pompili (ministre de la Transition écologique)

[Sécheresse] 6 départements sont en vigilance concernant la sécheresse, et 77 sont concernés par un arrêté préfectoral limitant certains usages de l'eau. Ensemble, soyons responsables dans notre gestion de l'eau.

 

Bruno Le Maire (ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance)

- Nous faisons de la relocalisation industrielle une des priorités du Plan de relance: un milliard € seront dégagés. Relocaliser signifie avoir dans notre pays des chaines de valeur complètes qui intègrent la conception, la production ainsi que le recyclage.

- Il y a trois ans, beaucoup me disait que la reprise d’Ascoval serait impossible. Désormais, elle devient un symbole de la reconquête industrielle grâce à l’engagement des salariés et au soutien des élus et des acteurs économiques territoriaux. Bravo et Merci à tous! Cette reprise groupée, par Liberty Steel, des sites d’Ascoval et d’Hayange fournira des rails plus écologiques. Elle est exemplaire des enjeux de relocalisation et de décarbonatation de notre industrie portés par le Plan de relance.

 

Florence Parly (ministre des Armées)

Le porte-hélicoptères Tonnerre est arrivé au port de Beyrouth. A bord, plus de 700 militaires se préparent à venir en aide aux habitants de la capitale. Je les félicite pour leur engagement sans faille. Notre priorité est de répondre aux besoins manifestés par les Libanais. La première mission des militaires français sera de contribuer au déblaiement avant d’aider à la reconstruction.

 

Sébastien Lecornu (ministre des Outre-mer)

À la demande d’Emmanuel Macron, et en amont de mon déplacement à La Réunion, je me rendrai le 16 août à Maurice pour superviser le dispositif mis en place pour aider le gouvernement mauricien à lutter contre la pollution maritime, à la suite de l’échouement du Wakashio. Je m’entretiendrai à cette occasion avec Pravind Jugnauth [Premier ministre mauricien]. Je ferai également un point sur le dispositif antipollution mis en place et l’état d’avancement des opérations de pompage avec les équipes françaises mobilisées depuis La Réunion.

 

Roselyne Bachelot (ministre de la Culture)

[Covid19] Nous accompagnons au plus près le secteur de la culture pour faire coexister la prudence et le soutien aux artistes et à l’économie. Nous recevrons dès la semaine prochaine les organisations professionnelles des secteurs les plus impactés. Nous allons avancer, ensemble.

 

Julien Denormandie (ministre de l'Agriculture et de l'alimentation)

- La sécheresse impacte une nouvelle fois fortement nos agricultures. Au-delà des mesures d’urgence, nous consacrerons des moyens important du plan de relance pour l’adaptation de nos agricultures au changement climatique.

- L’été est souvent une période difficile pour nos agriculteurs qui ne cessent de travailler, dans des conditions souvent difficiles. J’étais aujourd’hui en Haute Garonne pour leur témoigner de toute notre reconnaissance dans un contexte où les accidents climatiques se multiplient. Face aux effets du changement climatique, l'agriculture doit s'y adapter et gagner en résilience. C’est pourquoi, j’ai annoncé le déblocage d’aides agronomiques et financières, notamment des reports ou allégements des cotisations sociales des exploitants agricoles ainsi que des dégrèvements individuels ou collectifs de taxe sur le foncier non bâti, pour soutenir les agriculteurs victimes de la sécheresse. Pour préparer l’avenir et adapter notre agriculture aux effets du changement climatique, nous consacrerons une part significative du volet agricole du plan de relance à l’adaptation de nos exploitations au changement climatique. C’est un impératif si nous voulons préserver l’activité agricole au cœur de nos territoires

- Des mesures d’urgence face à la sécheresse. Agronomiques en permettant de bénéficier de dérogations sur les jachères et certaines cultures. Financières grâce à des versements anticipés de la PAC, des dégrèvements sur la taxe foncière et l’activation des calamités agricoles.

- Des mesures, dans le plan de relance, pour préparer l’avenir et adapter notre agriculture aux effets du changement climatique. Une meilleure résilience des cultures. Une meilleure protection des exploitations (matériel). Un meilleur approvisionnement en ressources (eau).

 

Elisabeth Moreno (ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances)

De manière générale, je suis contre toutes les formes de radicalité. Je suis convaincue que le féminisme ne peut pas être porté par les seules féministes. Je préfère même le terme féminisme humaniste. C’est ridicule de s’arrêter aux mots et à ce qu’ils génèrent comme commentaires. Je préfère m’intéresser au fond des sujets. Il y a certes des codes mais cela ne prendra jamais le dessus sur mon langage et mon authenticité. Une chose est certaine : j’ai mon franc-parler et je compte bien le garder. Je parlerai toujours cash. (…) L’expérience m’a appris que le conformisme est dangereux.

 

Franck Riester (ministre chargé du commerce extérieur et de l'attractivité)

L’évolution du virus nous oblige à la plus grande vigilance. Cet objectif de sécurité sanitaire est compatible avec une reprise économique pérenne, dont la reprise des foires et salons professionnels fait partie. Nous nous employons à cette reprise. Et nous restons mobilisés aux côtés des professionnels de l’événementiel pour les aider à réduire les risques sanitaires et à solliciter des dérogations à la limite de 5000 personnes auprès des Préfets compétents.

 

Emmanuelle Wargon (ministre chargée du Logement)

Anticiper la sécheresse pour mieux y faire face : c’est ce que nous avons fait au ministère de l’écologie dès le mois de mars. Été après été, utilisons mieux l’eau.

 

Jean-Baptiste Djebbari (ministre chargé des Transports)

[Covid19] La France regrette la décision du Royaume Uni [d’imposer une quarantaine aux voyageurs venus de France] et appliquera des mesures de réciprocité dans le champ des transports. J’ai dit à mon homologue britannique notre volonté d’harmoniser les protocoles sanitaires pour assurer un haut niveau de protection des deux côtés de la Manche.

 

Agnès Pannier-Runacher (ministre chargée de l'Industrie)

- L'enjeu est de faciliter l'implantation de nouvelles productions en France. Nous ne sommes pas dans le déni, les projets doivent être compétitifs. Ces derniers peuvent l'être en prenant en compte les coûts logistiques totaux, en améliorant les coûts de revient grâce aux nouvelles technologies de fabrication industrielle.

- [Enveloppe de 100 millions d'euros dès cet été] Cela concerne les créations de nouvelles lignes, les augmentations de capacités ou la modernisation des sites. Chaque comité de filière industriel nous a remonté des domaines dans lesquels des relocalisations ou de nouveaux projets sont possibles. Ce n'est pas de la théorie.

 

Roxana Maracineanu (ministre chargée des Sports)

- [Violences sexuelles dans le patinage] Nous avons été désagréablement surpris par les conclusions de ce rapport. 80 fédérations sont touchées, il y a plus de 200 cas avérés. Il faut que les fédérations s'engagent.

- Cinq noyés par jour depuis une semaine en France: c'est trop important, il faut faire attention à ses proches, sur la plage, près d'un plan d'eau et ne jamais perdre des yeux ses proches surtout quand il s'agit de jeunes enfants.

 

Clément Beaune (secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes)

- Biélorussie: plein engagement de la France sur le principe de sanctions individuelles ciblées, soutien aux droits et libertés du peuple biélorusse.

- Liban : mobilisation totale de la France et de l’UE - sur les plus de 250 millions d’euros promis lors de la conférence de soutien et d’appui initiée par Emmanuel Macron, plus de la moitié vient de l’Europe.

- Financement du plan de relance européen: l’Europe a fait le choix de la rapidité et de la solidarité.

- Plan de relance européen: l’Europe apporte une réponse rapide et à la hauteur de la crise, l’Europe peut être efficace et concrète quand on se bat.

 

Bérangère Abba (secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité)

La France compte aujourd’hui 166 réserves naturelles nationales. Leur développement sera un axe fort de la stratégie des aires protégées que je présenterai à l’automne.

 

Sarah El Hairy (secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de l’Engagement)

[Terrorisme au Niger] Ils portaient les idéaux français de Solidarité, de Liberté, de respect des droits de l'Homme. Un engagement qui devient ultime et une Nation qui rend aujourd'hui hommage à 6 de ses jeunes.

 

Olivia Grégoire (secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable)

[Terrorisme au Niger] Oui, la France toute entière porte le deuil de ces six jeunes humanitaires, aussi brillants qu’engagés. Leurs sourires, leurs regards, leur altruisme, nous ne l’oublierons pas.

 

Laurent Pietraszewski (secrétaire d’Etat chargé des Retraites et de la Santé au travail)

- Coronavirus: Le protocole pour les entreprises pourrait être amené à évoluer, comme à plusieurs reprises depuis le début de l'epidémie. Nous démarrons avec Elisabeth Borne et les partenaires sociaux des discussions.

- [Covid19] Dans un lieu clos, il est prudent de porter le masque (...) Je suis favorable à faire évoluer le protocole au regard des risques sanitaires.

 

Joël Giraud (secrétaire d’Etat chargé de la Ruralité)

Nous accélérerons nos efforts sur la question du numérique indispensable au développement de nos territoires ruraux voire à leur survie!

 

● LaREM
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ou de gauche ne sont pas retranscrits]

 

Stanislas Guerini (délégué général)

[Terrorisme au Niger] Que les familles, amis et collègues de ces six jeunes gens soient assurés de notre indéfectible soutien dans ce drame qui les touche et qui nous bouleverse tous. Leurs visages et leurs noms resteront gravés dans nos mémoires.

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.