samedi 14 novembre 2020

Présidentielle USA 2020. Joe Biden remporte les élections avec plus de 78 millions de voix et 306 grands électeurs


Même s’ils ne sont pas encore complètement définitifs, on connait les grandes lignes des résultats de l’élection présidentielle américaine du 3 novembre dernier qui consacre la victoire sans appel du centriste Joe Biden.

Ainsi, tous les Etats ont publié leurs résultats en ce qui concerne les grands électeurs, les derniers ayant été la Géorgie et la Caroline du Nord.

Selon le décompte final, Joe Biden obtient 306 grands électeurs contre 232 à Donald Trump, exactement l’écart en faveur de ce dernier en 2016 qui lui avait permis de battre Hillary Clinton.

En revanche, cette fois-ci, c’est bien le candidat qui a remporté le plus de suffrages qui sera le prochain président.

Joe Biden totalise sur son nom plus de 78,1 millions de voix (un record) et Donald Trump 72,7 millions alors que dans la plupart des Etats le décompte final est terminé (les seuls où il reste contre un nombre significatif de bulletins à dépouiller sont New York, la Californie et l’Illinois, trois bastions démocrates où Trump ne peut plus rattraper Biden et qui devraient encore augmenter l’écart en faveur de ce dernier).

Biden remporte ainsi l’élection avec 50,9% contre 47,3% au président sortant, soit une avance de 3,6%, le reste allant vers les petits candidats (1,2% pour la candidate libertarienne, Jo Jorgensen; 0,2% pour le candidat écologiste, Howie Hawkins; 0,3% pour une flopée de candidats dont le rappeur Kanye West).

Quant aux multiples recours intentés par Trump pour contester les résultats, tous ceux qui sont passés devant un juge ont été repoussés (parfois, il n’y avait même pas d’argumentation juridique et/ou de preuves de fraudes les accompagnant, juste des affirmations complotistes) et, selon les juristes spécialisés dans les élections, il n’y a aucune chance que ceux qui sont encore en cours puissent réussir.

En ce qui concerne les élections législatives qui se déroulaient le même jour, les démocrates ont gardé la majorité à la Chambre des représentants même s’ils ont perdu plusieurs sièges.

Ils totalisent, pour l’instant 219 élus contre 203 aux républicains alors qu’il reste 13 sièges à attribuer.

Pour ce qui est du Sénat (où, tous les deux ans, il y a un renouvellement du tiers de ses membres), il n’y aura sans doute pas de changement de majorité puisque les républicains qui étaient majoritaires jusque là ont désormais 50 sièges contre 48 aux démocrates, deux sièges demeurant en balance, ceux de l’Etat de Géorgie où, comme le veut la législation de celui-ci, les résultats étant trop serrés, il y aura un nouveau scrutin dans les semaines à venir.

Si les démocrates les remportaient, il y aurait égalité entre les deux partis.

Ce qui donnerait néanmoins un avantage aux démocrates puisque le président du Sénat qui n’est autre que le vice-président, en l’occurrence, la première vice-présidente du pays, Kamala Harris, est en droit de voter (ce qui arrive très rarement) et donc de donner l’avantage à son camp, donc, dans la situation présente, au Parti démocrate.

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.