jeudi 6 décembre 2007

Actualités du Centre. Suisse - Le parti centriste démocrate chrétien forme parlementaire un groupe avec les écologistes

Voici un texte de Par Urs Schwaller, Président du Groupe du Parti démocrate chrétien au parlement expliquant cette nouvelle alliance :
« Ces quatre dernières années, le PDC est le seul parti à avoir maintenu sa position stratégique. Pour renforcer le centre, il a donc déjà noué des premiers contacts avant les élections au Parlement. La formation d'un nouveau Groupe PDC-PEV-Verts libéraux constitue une chance historique de développer, à côté des deux pôles, une nouvelle force politique constructive au centre de l'échiquier politique. »
« Suite à ce regroupement, le PDC, le PEV et le Parti Vert-libéral forment avec 52 sièges le deuxième plus grand Groupe de l'Assemblée fédérale – tout comme le PS. Au Conseil des Etats, nous sommes la première force politique avec nos 16 sièges. Nous – le Groupe PDC-PEV-Verts libéraux nouvellement constitué – disposons du poids politique nécessaire pour jouer un rôle déterminant dans les décisions prises en commissions et pour marquer de notre empreinte les révisions de lois au Parlement. Je me suis engagé très activement pour former le nouveau Groupe PDC-PEV-Verts libéraux. Avec le PEV et le Parti Vert-libéral, des forces politiques du centre qui sont aussi consensuelles et constructives, nous allons nous atteler aux problèmes cruciaux et élaborer des projets raisonnables pour le présent et l'avenir de notre pays. Et ceci tout en étant convaincus de la nécessité de poursuivre la voie bilatérale durant la prochaine législature, de placer sur une base financièrement saine l'AVS et l'AI, de réduire les charges des familles au moyen d'allégements fiscaux, de favoriser fiscalement les petites et moyennes entreprises, et de créer en matière de politique climatique des conditions pour une ‘Suisse durable’. En tant que président du Groupe PDC-PEV-Verts libéraux, je veux former des coalitions pour faire aboutir ces projets durant la législature. »
« Ces changements politiques suscitent des questions tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de notre parti. C'est pourquoi je vous fournis ici quelques réponses. Le PDC reste une force politique autonome que ce soit sur le plan organisationnel ou programmatique et il va poursuivre la voie qu'il avait tracée jusqu'ici. Le nouveau programme de notre parti a été élaboré en 2004 ; nous avons adopté un contrat électoral pour la législature à venir et nous avons inscrit un nouveau point fort dans notre programme en janvier 2007. Le 13 octobre 2007, le congrès du parti a adopté une déclaration finale qui confirme encore une fois nos quatre points forts : nous voulons améliorer la situation des familles, promouvoir une place économique suisse forte, créer et garantir les emplois, assurer la pérennité de notre système social et veiller à notre environnement. Là rien de change. Et rien de change non plus au niveau des cantons. »
« Ce qui a changé pour le PDC, c'est sa position à l'Assemblée fédérale où il a décidé de collaborer avec deux partenaires, le PEV et le Parti Vert-libéral. La décision claire prise par le Groupe me conforte à relever ce défi et à positionner le Groupe PDC-PEV-Verts libéraux en tant que leader du centre. Je suis convaincu que nous avons saisi là une chance historique et que nous participerons de manière encore plus déterminante à la politique de ces prochaines années. En fin de compte, nous sommes le Groupe incontournable de l'Assemblée fédérale. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire