mercredi 18 mars 2009

Actualités – Liban

Pour les partisans du général Aoun, le bloc centriste n’est qu’une arme contre leur leader


Lors d’une entrevue accordée au quotidien libanais An-Nahar, M. Farid Khazen, député du Kesrouan, a critiqué la formation d’un bloc centriste pour les prochaines élections législatives. M. Khazen a ainsi affirmé que le vrai centrisme doit présenter un certain projet politique, tout en étant soutenu par les citoyens. Il n'y a pas de bloc centriste. C’est une façon de camoufler les choses pour pouvoir s’opposer au général Aoun.

Aucun commentaire: