lundi 18 mai 2009

Actualités – France – Européennes – Hervé Morin: Notre adeversaire c’est autant la Gauche que le Mouvement démocrate

Dans une interview à Paris-Normandie, le Président du Nouveau Centre explique que son parti veut porter, à la fois, l’héritage politique centriste de l’UDF et le message d’espoir de l’Europe et que ses adversaires sont la Gauche mais aussi le Mouvement démocrate de François Bayrou. Extraits.

Quel est l'enjeu du 7 juin pour votre parti ?
Hervé Morin. Le Nouveau Centre veut porter l'héritage politique de l'UDF. Pour nous, l'Europe est le plus beau modèle politique sur la planète. Il a su concilier l'économie de marché et les solidarités qui donnent un équilibre à la société. Le mode de gouvernance entre les Etats européens a dépassé la compétition entre les Etats, pour créer un système de droit qui permet la coopération entre eux. C'est ce modèle-là qu'il faut instituer dans les relations au niveau mondial compte tenu des grands enjeux environnementaux, énergétiques…

(…)

Votre principal adversaire, est-ce la gauche ou l'abstention ?

Les deux. La gauche et le MoDem, c'est naturel puisqu'ils font cause commune quand ils ne sont pas à la lutte pour savoir qui sera le plus opposant des deux. L'abstention aussi. Mais on ne répondra à cette question que si un jour on a des élections européennes avec des listes où enfin les Européens iront voter pour donner une majorité et une ligne politique claire au Parlement comme nous le voyons en France aux élections nationales.

Que pensez-vous de la posture très dure de François Bayrou pour ces européennes?

Elle conforte le choix que j'ai fait en 2007. J'avais indiqué à l'époque que François Bayrou finirait avec la gauche et qu'il renierait ce qu'il a été dans cette obsession présidentielle qui est la sienne. Je ne me suis pas trompé.

Propos recueillis par Christophe Preteux

© 2009 Paris-Normandie

Aucun commentaire: