lundi 14 décembre 2009

Actualités – France – Hervé de Charette veut réunir les centristes autour de l’UDF

Dans une interview au quotidien régional Le Télégramme, le député du Maine-et-Loire et un des fondateurs de l'UMP, par ailleurs propriétaire de la marque UDF, Hervé de Charrette explique pourquoi il a rejoint le Nouveau Centre afin de refonder l’UDF. Extraits.

Pourquoi souhaitez-vous reconstituer aujourd'hui l'UDF?

Je fais le bilan des années passées à l'UMP; je regarde quel est aujourd'hui le paysage politique français. Et ces deux considérations me font penser que le moment est venu pour que le centre politique s'organise et se rassemble à nouveau.

Qui est aujourd'hui le véritable propriétaire de la marque UDF?
En réalité, cela ne se présente pas en termes juridiques. L'UDF a existé de tout temps dans la vie politique française. À l'occasion des événements de 2002, c'est-à-dire du grand choc provoqué par le succès de Jean-Marie Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle, le RPR et l'UDF ont décidé de se rassembler. L'idée avait, du reste, été lancée auparavant et elle mûrissait dans les antichambres. C'est ainsi que notre famille s'est alors mise entre parenthèses. Depuis, l'expérience a prouvé que ce n'était pas une bonne idée. L'absence de la famille centriste dans la vie politique française se fait cruellement sentir; tout particulièrement dans le Grand Ouest auquel j'appartiens. Je ressens ce manque et je suis convaincu que nos compatriotes le ressentent aussi.

Pouvez-vous reconstituer l'UDF sans les centristes qui, comme Pierre Méhaignerie ou Jean-Claude Gaudin, demeurent à l'UMP?

Il y a forcément ceux qui prennent des initiatives et ceux qui les rejoignent. Nous lançons une initiative très forte dont j'espère qu'elle permettra que cette famille politique se reconstitue, se rassemble et retrouve son unité.

Propos recueillis par Philippe Reinhard

© 2009 Le Télégramme

Aucun commentaire: