samedi 31 mai 2014

Actualités du Centre. Jean-Christophe Lagarde contre une «confusion» entre la Droite et le Centre

Dans une interview au Nouvel Observateur, Jean-Christophe Lagarde, secrétaire général de l’UDI se déclare contre un rassemblement entre le Centre et la Droite qui aboutirait selon lui à une «confusion».
Il plaide, en revanche, pour une «coalition» entre l’UDI, le Mouvement démocrate et l’UMP.
Extraits.
L'UMP devra clarifier sa ligne lors de son prochain congrès. Certains lancent un appel en direction du centre. Que leur répondez-vous?
Par respect des électeurs, j'ai tenu à rappeler que les scores ne sont pas additionnables, contrairement à ce qu'a expliqué Jean-François Copé. Ce qui ne veut pas dire que les scores ne sont pas compatibles. Mais les projets que nous avons proposés ne sont pas les mêmes. L'Europe est le sujet sur lequel nos projets sont les plus différents.
Ces appels sont une forme de reconnaissance. Depuis douze ans, on nous explique que le Centre n'existe pas et que les centristes, c'est l'UMP. Cette légende est terminée depuis dimanche soir. L'UMP en tant que mouvement qui prétend représenter la droite et le centre a disparu. C'est si vrai que leurs dirigeants qui nous considéraient comme une force superfétatoire, disent l'inverse aujourd'hui ce qui ne peut que me réjouir. Nous avons toujours été partisans d'une coalition, ce qui veut dire qu'il y a deux partenaires au moins, et ça signifie aussi qu'il y a compétition.
Coalition, mais pas rassemblement?

Coalition mais pas confusion. C'est-à-dire des mouvements distincts. Que l'UMP s'occupe de la droite, et quand on voit le score de Marine Le Pen, il y a fort à faire. A nous de reconstruire l'espoir au centre. Et les deux doivent avoir une compétition, car il n'est pas écrit que les Français soient condamnés à une alternance entre une coalition dirigée par le PS et une coalition dirigée par l'UMP. Ils peuvent avoir une coalition dirigée par l'UDI et le MoDem avec l'UMP comme alliée, c'est en tout cas ce que doit être l'ambition de l'UDI.

Aucun commentaire: