dimanche 6 mai 2018

Actualités du Centre. 73% des Français estiment que Macron respecte ses engagements

Emmanuel Macron le 7 mai 2017
Selon un sondage Ipsos pour le Cevipof (Centre d’étude de la vie politique de Sciences po Paris) et le quotidien Le Monde, réalisé à l’occasion du premier anniversaire de l’élection d’Emmanuel Macron (élu le 7 mai 2017), 73% des sondés estiment que l’action qu’il mène depuis le début de son mandat est «conforme aux engagements qu’il avait pris durant la campagne électorale».
Concernant les sympathisants centristes, 96% de ceux de LREM, 87% de ceux du MoDem et 84% de l’UDI partagent cette opinion.

A noter qu’il y a une majorité dans tous les groupes de sympathisants politiques qui partagent cette opinion.



Pour ce qui est du bilan de l’action d’Emmanuel Macron, 45% des sondés estiment qu’il est positif contre 55% qui sont d’un avis contraire.

Concernant les sympathisants centristes, 93% de ceux de LREM, 66% de ceux du MoDem et 68% de l’UDI partagent cette opinion.

A noter que les sympathisants UDI (parti qui ne fait pas partie de la majorité présidentielle) sont plus nombreux que ceux du MoDem (parti qui fait partie de la majorité présidentielle) à apprécier l’action du Président de la république…



Dans ce cadre, une énorme majorité de sondés (82%) estime qu’Emmanuel Macron et son gouvernement veulent vraiment réformer la France et une courte majorité (50%) estime qu’il y parviendra.

Concernant les sympathisants centristes, 98% de ceux de LREM, 90% de ceux du MoDem et 92% de l’UDI partagent l’opinion sur la volonté de réforme et 87% de ceux de LREM, 67% de ceux du MoDem et 62% de l’UDI partagent l’opinion qu’il réussira.

Des réformes que 49% estiment trop nombreuses en un an, 13% pas assez nombreuses et 38% pensent que les «rythme est bon).

Concernant les sympathisants centristes, 69% de ceux de LREM, 53% de ceux du MoDem et 55% de l’UDI partagent l’opinion que le rythme est bon.

Quant à la méthode pour les implémenter, 55% des sondés estiment qu’elle est trop autoritaire, 15% quelle ne l’est pas assez et 30% qu’elle est un bon compromis entre «négociation et rapidité».

Concernant les sympathisants centristes, 67% de ceux de LREM, 43% de ceux du MoDem et 49% de l’UDI partagent l’opinion d’un bon compromis.



Pour ce qui est de l’impact de la politique du Président de la république, 28% estiment qu’elle a amélioré la situation du pays, 36% qu’elle n’a pas eu d’impact et 36% qu’elle l’a détériorée.

Concernant les sympathisants centristes, 70% de ceux de LREM, 45% de ceux du MoDem et 49% de l’UDI pensent qu’elle a amélioré la situation du pays.



Sur le positionnent politique d’Emmanuel Macron, 37% des sondés le situent au centre (19% au centre-droit, 15% au centre et 3% au centre gauche) tandis que 62% le situent à droite et 7% à gauche.

Concernant les sympathisants centristes, 58% de ceux de LREM (31% au centre-droit, 25% au centre et 2% au centre gauche), 46% de ceux du MoDem (32% au centre-droit, 12% au centre et 2% au centre gauche) et 60% de l’UDI (34% au centre-droit, 20% au centre et 6% au centre gauche) estiment que Macron est un centriste.

A noter que ce sont les sympathisants de l’UDI qui le considèrent le plus comme un centriste et qu’il n’y a même pas une majorité de sympathisants du MoDem pour l’affirmer…



A propos de l’homme, 43% des sondés apprécient son action (contre 57% qui sont d’un avis contraire) et 50% apprécient sa personnalité.

Concernant les sympathisants centristes, 92% et 90% de ceux de LREM, 68% et 61% de ceux du MoDem, 58% et 70% de l’UDI aiment, respectivement, sa personnalité et son action.

Quant aux traits de sa personnalité, les six qui se détachent du lot sont son énergie (7 sur 10), sa volonté de «faire passer son programme en force sans respecter ceux qui ne pensent pas comme lui» (6,9 sur 10), sa volonté de «vraiment changer les choses» (6,7 sur 10), sa modernité (6,5 sur 10), la «bonne image» qu’il donne de la France à l'étranger (6,4 sur 10), le fait qu’il «incarne une nouvelle manière de faire de la politique» (6,4 sur 10) et le fait qu’il a «l'étoffe d'un Président» (6,1 sur 10).

Concernant les sympathisants centristes, la première de ses qualités pour ceux de LREM est son étoffe présidentielle (8,7 sur 10), pour ceux du MoDem son énergie (7,9 sur 10) et pour ceux de l’UDI son énergie et la bonne image qu’il donne de la France à l’étranger (7,6 sur 10).



Quant aux cinq politiques les plus appréciées par les sondés, elles sont la politique étrangère (63%), l'aide aux entreprises (61%), la politique européenne (60%), la lutte contre le terrorisme (57%) et l'amélioration du fonctionnement de la vie politique (50%).

A noter que sur les treize items proposés, tous sont appréciés majoritairement par les sympathisants de LREM mais pas du MoDem (huit sur treize) et de l’UDI (huit sur treize).

Quant aux cinq actions et mesures qui satisfont le plus les sondés, elles sont la réforme de la SNCF (32%), la réforme de la taxe d'habitation (29%), la réforme des institutions (27%), l'interdiction de l'utilisation du glyphosate (27%), l'opposition à Donald

Trump sur le réchauffement climatique et la COP21 (23%).

A l’opposé, les trois actions et mesures les moins bien perçues sont la hausse de la CSG (57%), le recul de la limite de vitesse à 80km/h sur certaines routes

Départementales (49%), la réforme de l'ISF (33%).



In fine, à la fin du mandat d’Emmanuel Macron en 2022, 39% des sondés estiment que la France sera dans une meilleure situation, 32% dans une situation inchangée et 22% que celle-ci sera moins bonne.

Concernant les sympathisants centristes, 87% de ceux de LREM, 62% de ceux du MoDem et 64% de l’UDI partagent l’opinion que la situation du pays sera meilleure.



(Sondage Ipsos réalisé par internet du 25 avril au 2 mai 2018 auprès d’un échantillon de 13540 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus / Méthode des quotas / Marge d’erreur de 3 points)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire