dimanche 22 juillet 2018

Vues du Centre. Les centristes, ardents défenseurs de la liberté et de la paix mondiale

Par Aris de Hesselin

Dans cette rubrique, nous publions les points de vue de personnalités centristes qui ne reflètent pas nécessairement ceux du CREC. Ces points de vue ont pour but d’ouvrir le débat et de faire progresser la pensée centriste.
Aris de Hesselin est un avocat international, centriste et un européen, défenseur d’une mondialisation humaniste. Ses propos sont les siens et non ceux du CREC.

Les récents propos inacceptables de Donald Trump avec sa défense, tout autant incroyable que scélérate, de l’autocrate criminel Vladimir Poutine (qui occupe indûment une partie de l’Ukraine et fait tuer ses opposants à travers les monde tout en tentant de manipuler les élections des pays démocratiques) et les paroles, à l’opposé, remarquables que vient de prononcer Barack Obama lors de la célébration du centième anniversaire de la naissance de Nelson Mandela, viennent nous rappeler que, ces dernières années, les ardents défenseurs de la liberté et de la paix dans le monde ont été les centristes face aux boutefeux de Droite et de Gauche.
A ces deux personnalités charismatiques, Obama et Mandela, qui, après avoir été plutôt à gauche, se sont positionnés au centre de l’échiquier politique, on peut rajouter Emmanuel Macron, autre centriste qui prêche avec constance pour un monde multilatéral et un renouveau de l’Union européenne, espace de liberté et de paix, s’il en est.
Et il ne faut pas oublier le premier ministre canadien, Justin Trudeau, lui aussi membre de la galaxie centriste (à laquelle on pourrait rattacher Angela Merkel).
On pourrait, pour démontrer que cette volonté des centristes de lutter pour les valeurs humanistes et démocratiques n’est pas récente mais une constance, remonter à Aristide Briand, prix Nobel de la paix comme Obama ou Robert Schuman, par exemple.
Mais ce qui est important, c’est que dans ce monde de plus en plus troublé où les populistes, les autocrates et les extrémistes tiennent de plus en plus le haut du pavé, qu’il y ait ces voix fortes qui se fassent entendre et portent un message d’espoir et de résistance.
Car c’est bien de cela qu’il s’agit, de ne pas renoncer devant la menace qui pèse sur la démocratie et d’organiser la lutte qui permettra à cette dernière de sortir vainqueur de ce bras de fer où, malheureusement, nous nous dirigeons chaque jour un peu plus.

Aris de Hesselin


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire