samedi 26 janvier 2019

Actualités du Centre. L’enfance entre enfin au gouvernement Macron!

Affiche de l'Unicef
Jusqu’à présent, au grand dam mais aussi au très grand mécontentement de tous ceux qui s’occupent des problèmes de l’enfance et de la protection de l’enfant, Emmanuel Macron avait systématiquement refusé de dédié un poste dans son gouvernement à cette thématique si chère à tous les humanistes et donc aux centristes.
Il avait néanmoins annoncé, le 20 novembre dernier, sa volonté de nommer un responsable de la politique de l’enfance au gouvernement.
Cet «oubli» vient d’être réparé avec la nomination du député LREM, Adrien Taquet, comme secrétaire d’Etat en charge de la Protection de l’Enfance auprès de la ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn.
Cette même Agnès Buzyn qui doit présenter dans les jours qui viennent les mesures concrètes de la «Stratégie nationale pour la protection de l’enfance» qui portera sur trois grands axes: la santé, l’éducation et la lutte contre les violences faites aux enfants.
Le rôle du nouveau secrétaire d’Etat, essentiellement tourné vers les enfants confiés à la protection de l’enfance, a été publié sur le site du Gouvernement:
«Le secrétaire d'Etat aura pour mission de proposer des mesures à la hauteur des enjeux pour garantir le droit à la sécurité, à la santé et à l’éducation de ces enfants. L’Etat devra pleinement assurer sa part de responsabilité sur ces sujets. Adrien Taquet sera ainsi chargé de donner corps à la dimension fortement interministérielle de la protection de l’enfance en lien étroit avec les départements. L’objectif ne sera pas de proposer une nouvelle loi. La législation est déjà riche et de nombreux outils sont à disposition et ne demandent qu’à être mis en œuvre. La feuille de route du Gouvernement est claire: améliorer le quotidien des enfants confiés à la protection de l’enfance pour leur offrir un avenir.»
Il est à espérer que ce nouveau département ministériel ne se limitera pas à cet aspect – si important et crucial soit-il – de la problématique de la protection de l’enfance qui a bien d’autres dimensions.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire