vendredi 1 mars 2019

Actualités du Centre. Sondage européennes: LREM-MoDem en tête à 22%, UDI à 2%

Selon un sondage de l’institut Opinionway  concernant les prochaines élections au Parlement européen de mai et réalisé pour Les Echos et Radio classique, la liste LREM-MoDem est en tête à 22% des intentions de vote à égalité avec celle du RN.
Tandis que cette dernière est stable par rapport à la précédente vague de ce sondage, la liste La république en marche gagne, elle, deux points.
En troisième position se trouve la liste LR à 14%, suivie par la liste FI (7%) puis par les listes PS et EELV (6%).
Viennent ensuite les listes Debout la France (5%), Génération.s (4%) devant celles du PC, de l’UDI et de LO (2%).
Les listes Les patriotes et UPR sont à 1%.
6% des sondés se déclarent en faveur d’une «autre liste» (notamment gilets jaunes) et 22% n’ont pas exprimé de préférence.
Le total des intentions de vote pour les listes centristes est de 24%.
A noter que 58% des sondés se disent intéressés par cette élection.
Sans surprise, ce sont les sympathisants LREM et d’Emmanuel Macron (74% et 67%), donc centristes ou proches du Centre, qui sont les plus intéressés par cette élection.
Quant aux «enjeux de la campagne», les sondés, sur une liste fermée, indiquent, dans l’ordre: la lutte contre le terrorisme (41%), la fiscalité (38%), l’environnement et les migrants (37%), le chômage (32%), la protection sociale (31%), la sécurité (29%), la réforme des institutions européennes (25%), l’accueil et l’intégration des étrangers en France (24%), la politique commerciale de l’UE et les relations entre les pays membres de l’UE (23%), l’éducation (22%), l’avenir de l’euro (21%), la construction d’une défense et d’une politique étrangères européennes (19%), la gestion du Brexit (11%).
Pour les sympathisants LREM, les priorités sont la lutte contre le terrorisme (41%) suivie par l’environnement, la réforme des institutions européennes et la politique commerciale de l’Europe (40%), les relations entre les pays membres de l’UE (38%), soit que des enjeux qui ne peuvent être réglés au mieux qu’au niveau européen quand il ne s’agit que de problèmes européens.
Ce tropisme européen des sympathisants LREM se confirme lors des questions sur la constitution de grands groupes européens où ils sont les seuls à préférer cette option majoritairement (50%) à celle de conserver des grands groupes français (46%) alors que le résultat pour l’ensemble des sondés est 33% contre 63%.
D’ailleurs, ils sont 70% à faire confiance dans l’UE devant les sympathisants socialistes (66%) et ceux de LR (50%).
Rappelons que le seuil de remboursement de campagne est à 3% et le seuil d’élection de députés est à 5%.
(Sondage Elabe réalisé par internet du 20 au 27 février 2019 auprès d’un échantillon de 1905 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus / Méthode des quotas / Marge d’erreur d’environ 3 points)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire