lundi 8 juillet 2019

Actualités du Centre. Grèce – Législatives: disparition du Centre

Il n’y aura plus de députés centristes au Parlement grec.
Si l’on savait déjà que ce serait le cas pour le parti To Potami (La Rivière) qui, après son écroulement lors des élections européennes (après également la défection de plusieurs de ses députés depuis la dernière élection législative de 2015) avait annoncé qu’il ne participerait pas au scrutin, c’est aussi le cas, comme le prédisaient les sondages pour l’Union des centristes qui perd ses neuf députés et ne parvient qu’à attirer 1,24 % des électeurs (il faut un seuil de 3% pour avoir des élus).
Comme prévu, c’est le parti de droite libérale et de centre-droit, Nouvelle démocratie, qui remporte les élections devant le parti d’extrême-gauche du premier ministre sortant, Alexis Tsipras.
Nouvelle démocratie qui a opéré, sous l'impulsion de son chef et futur premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, un virage libéral est un repositionnement vers le centre de l'échiquier politique.
A noter, bonne nouvelle, l’écroulement du parti néo-nazi Aube dorée qui perd ses 18 députés.
Concernant la participation, elle est inférieure à 58% dans un pays où le vote est pourtant obligatoire.

Voici les résultats de l’élection:
Parti
Voix
%
Sièges
+/-
Nouvelle démocratie
2 250 549
39,85
158
+83
Syriza
1 780 455
31,53
86
-59
Kinal
457 336
8,10
22
+22
PC
299 458
5,30
15
=
Solution grecque
208 709
3,70
10
+10
Front de désobéissance
194 193
3,44
9
+9
Aube Dorée
165 665
2,93
-
-18
Cap sur la liberté
82 625
1,46
-
-
Union des centristes
70 125
1,24
-
-9
Recréer la Grèce
410609
0,74
-
-
Front populaire uni
28 523
0,50
-
-
Antarsya
23 188
0,41
-
-
Unité populaire
15 947
0,28
-
-


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire