mardi 20 août 2019

Propos centristes. Monde – Empêcher un Brexit dur; Daesh menace l’Espagne; Renzi défie Salvini; Le Parti républicain refuse d’augmenter le salaire minimum…

Voici une sélection, ce 20 août 2019, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux dans l’Union européenne et dans le monde.

► Union européenne
● Allemagne
FDP
La CDU et la CSU acceptent toues les demandes exorbitantes du SPD pour la poursuite de la Grande Coalition. Cependant, ce sont les citoyens qui doivent les payer. Le fait que les plans du SPD soient adoptés montre que, dans cette union, toutes les limites de la honte sont dépassées.

Marco Buschmann (FDP, député)
L’encadrement des prix des locations n'est constitutionnellement pas interdit, mais pas toujours malin. Cela nuit aux locataires. À long terme, cela constituera un facteur d’augmentation des prix, car il freine les investissements dans de nouveaux espaces de vie. Seuls les nouveaux logements pourront mettre un terme à l'augmentation des loyers.

● Espagne
Ciudadanos
Sánchez et ses partenaires comprennent l’Espagne comme un butin à distribuer.  Alors que dans le pays il y a beaucoup de problèmes à résoudre, Sanchez prolonge ses vacances. Il n’est pas à la hauteur.

Luis Garicano (Ciudadanos, député européen)
Les caractéristiques de Ciudadanos sont trois 3: égalité et liberté des citoyens; régénération des institutions; modernisation économique (innovation, formation, emplo. Le succès des gouvernements locaux avec Ciudadanos doit être mesuré dans ces trois dimensions

Joan Mesquida (Ciudadanos, député)
Nous demanderons la convocation de la commission chargée de surveiller le pacte contre le terrorisme djihadiste afin que nous puissions être informés et que la situation soit analysée. Daesh demande en espagnol aux djihadistes de notre pays de se lancer dans le «martyre».

Sara Gimenez (Ciudadanos, députée)
Open Arms démontre l'absence d'une politique européenne efficace en matière de migration qui respecte les droits fondamentaux auxquels tous les pays doivent participer. Il est essentiel de ne pas adopter des positions populistes et d’être cohérent pour résoudre un problème qui affecte la vie de nombreuses personnes.

● Italie
Matteo Renzi (sénateur de Florence)
- Aujourd'hui, le rêve populiste italien s'effondre. Toute l'Europe reconnaît que les populistes séduisent pendant élections, mais en 14 mois de gouvernance, croissance en berne, l'Italie isolée, un climat de haine: échec.
- Je suis prêt à défier Salvini aux élections dans la circonscription de Florence ou de Milan, qu’il choisisse. Mais d'abord vient le pays. L'augmentation de la TVA devrait être évitée. D'abord les économies des Italiens, ensuite les ambitions de parti. Alors prêt pour la confrontation aux élections et à la télévision.

● Royaume Uni
Liberal democrats
Les libéraux démocrates sont résolument opposés au Brexit. Aucune forme de Brexit n'endommagera pas la Grande-Bretagne.

Edward Davey (Liberal democrats, député)
- Les projets de Boris Johnson ne font que nuire à ce pays et sont à l’opposé de la Grande-Bretagne ouverte, moderne et tolérante, pour laquelle les libéraux démocrates se battent.
- Le Brexit sans accord de Johnson mettra fin à la liberté de circulation, ce qui signifie que les employeurs du pays ne sauront pas ce que la loi est. Cela augmentera énormément les dégâts causés par un Brexit sans accord. C'est irresponsable et imprudent.
- Alors que la police fait face à une violence croissante et qu’on lui demande de faire de plus en plus avec de moins en moins, il n’est pas surprenant que le recrutement et la conservation d’agents de haut calibre constituent un défi majeur.

Thomas Brake (Liberal democrats, député)
Un Brexit sans accord entraînera des pénuries de nourriture, de carburant et de médicaments. Qu'il s'agisse d'un Brexit travailliste ou d'un Brexit conservateur, le résultat sera toujours un désastre pour l'avenir de notre pays.

Anthony Hook (Liberal democrats, député européen)
J'ai passé la matinée avec les dirigeants d'Eurotunnel à parler des véritables dangers pour le Royaume-Uni lors d'un «no deal» concernant le Brexit. Formalités administratives massives et coût pour 250 000 petites entreprises. Complètement différent de ce que Boris Johnson a promis lors du référendum. Eurotunnel a également indiqué que 88% des camions sont conduits par des conducteurs non britanniques. Si Priti Patel arrête la libre-circulation des personnes, elle arrête la libre-circulation des marchandises dont nous avons besoin tous les jours. La visite d’aujourd’hui à Eurotunnel m’a bien montré qu’avec «l’opération Yellow hammer», les risques sont bien réels. Le gouvernement doit être franc et arrêter d'enterrer la vérité.

► Monde
● Canada
Justin Trudeau (Premier ministre)
- Appuyer nos syndicats permet de créer plus d'emplois et de renforcer la classe moyenne. Avec le s yndicat Unifor, on continuera à défendre les droits des travailleurs, à aider leurs familles et à respecter le travail important qu'ils font.
- Après tout, une classe moyenne forte, ça passe par des syndicats forts
- Notre gouvernement appuiera toujours les travailleurs du Canada.
- Chaque jour, des travailleurs humanitaires changent de façon durable la vie de millions de gens. En cette Journée mondiale de l’aide humanitaire, nous rendons hommage à leur travail et reconnaissons leurs sacrifices pour aider les communautés en crise.
- En ce jour, en 1942, près de 5 000 Canadiens ont combattu avec courage et résilience lors de l’offensive sur Dieppe. Leur héroïsme a changé le cours de l'histoire et leurs sacrifices ne seront pas oubliés.
- La Fierté est beaucoup plus qu’un défilé. Elle vise à nous permettre de célébrer nos différences et d’être solidaires les uns des autres, peu importe qui on aime.

● Etats-Unis
Parti démocrate
- Il est honteux que Mitch McConnell et les républicains du Sénat bloquent un vote sur la loi pour augmenter le salaire minimum. Nos travailleurs méritent sécurité économique, dignité et opportunités.
- Bien sûr, les républicains refusent d’augmenter le salaire minimum. Il y a exactement quatre ans, Trump a déclaré: «un salaire minimum bas n'est pas une mauvaise chose pour ce pays».
- Notre démocratie fonctionne mieux quand plus de gens, pas moins, font entendre leur voix! Assurez-vous d'être inscrit pour voter.
- Ce sur quoi le Sénat pourrait travailler: la sécurité des élections, les soins de santé, la réforme des armes à feu de bon sens, la liste est longue. Mais Mitch McConnell, qui s’empresse de confirmer les juges Trump d’extrême-droite, continue de bloquer tout progrès. Lors des prochaines élections, montrons la porte à Mitch.
- Le Michigan a perdu plus de 5 000 emplois dans l’industrie automobile depuis que Trump et Pence ont été élus. Il en avait gagné 4 000 au cours des 31 derniers mois de la présidence d'Obama.

Nancy Pelosi (Parti démocrate, speaker de la Chambre des représentants)
- Je prie pour que Donald Trump écoute les 90% d'Américains qui soutiennent les vérifications d'antécédents universels pour la vente des armes à feu et appelle le président du Sénat a rappelé les sénateurs en session afin d’ adopter la loi bipartite adoptée par la Chambre des représentants pour lutter contre cette épidémie des tueries de masse.
- Aujourd’hui, alors que nous célébrons les 99 ans de la ratification de l’Amendement # 19, nous célébrons les progrès forgés par des générations de femmes et nous engageons de nouveau à veiller à ce que la voix de chaque Américain soit entendue aux urnes.

Hillary Clinton (Parti démocrate, ancienne secrétaire d’Etat)
- A quoi ressemblent démocratie et manifestation pacifique: 1,7 million de personnes ont défilé hier dans le Victoria Park de Hong Kong.
- Lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle persistait dans la lutte pour le suffrage des femmes, ratifiée le 18 août 1920, Alice Paul a répondu: «Lorsque vous posez votre main sur la charrue, vous ne pouvez pas l’enlever tant que vous n'êtes pas arrivé au bout du sillon.» Grâce à nos ancêtres, pour tout ce pour quoi ils se sont battus, le travail continue.

Third Way
- Toutes les «semaines des infrastructures» ratées de Trump ne sont pas que de l'eau sous les ponts. Les États-Unis sont le lieu où 5000 ponts menacent de s’effondrer; nos infrastructures ne devraient pas être une blague quand elles mettent des vies américaines en danger. Il est temps de réparer ces maudits ponts.
- Nous devons cesser de supprimer les protections réglementaires et nous concentrer sur un plan climatique ambitieux qui mobilise le meilleur de l'entrepreneuriat et de l'innovation américains pour atteindre zéro émission nette de carbone dès que possible.
- La seule chose à laquelle Trump fait mieux que prévu? Être une menace pour l'environnement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire