mercredi 4 septembre 2019

Présidentielle USA 2020. Propos centristes – Plans pour l’environnement; lutte contre les armes à feu; célébration de la Fête du travail; combat pour l’assurance santé pour tous…

Voici une sélection, ce 4 septembre 2019, des derniers propos tenus dans les médias ou sur les réseaux sociaux par les centristes candidats à l’investiture de leur parti pour l’élection présidentielle aux Etats-Unis de novembre 2020.
Compte tenu qu’il n’y a, pour l’instant, aucun concurrent au Parti républicain à Donald Trump, ces candidats centristes sont tous démocrates.
Rappelons, par ailleurs, que la quasi-totalité des centristes (à part une poignée de républicains marginalisés et quelques personnalités indépendantes) se trouvent désormais au Parti démocrate.
En ce qui concerne ce dernier, la première de ses primaires sera organisée le 3 février 2020 dans le New Hampshire.
La convention qui choisira le candidat du Parti démocrate se tiendra du 13 au 16 juillet 2020 dans la ville de Milwaukee (Wisconsin).
Quant au prochain débat entre les candidats à la primaire, il se déroulera le 12 septembre prochains à Houston (Texas).
Ici, nous avons choisi de retranscrire les propos des candidats centristes (ils sont au nombre de six) qui se sont qualifiés pour ce débat qui réunira dix prétendants (selon une règle établie par les instances démocrates qui mixe divers éléments comme les résultats des sondages, les soutiens dans chaque Etat, les financements qui doivent provenir d’Etats différents, etc.).

Joe Biden (ancien vice-président)
- Quatre années de Betsy DeVos [ministre de l’Education] sont plus que suffisantes. En tant que président, je nommerai un secrétaire à l'éducation qui est en fait un éducateur.
- Si ceux qui sont au pouvoir ne prennent pas de mesures pour réformer la sécurité des armes à feu, nous devons les rejeter. Point.
-  [Walmart annonce qu'il cessera de vendre des munitions d'armes de poing et des munitions pour des fusils à canon court] C'est une étape importante de Walmart, mais nous devons aller plus loin. Si nous voulons mettre un terme à notre épidémie de violence armée, nous devons commencer par passer une loi sur les contrôles d'antécédent pour tous [les possesseurs d’armes à feu] et interdire les armes d'assaut et les magazines à haute capacité.
- En Amérique, les soins de santé devraient être un droit pour tous... ce n'est pas un privilège pour quelques-uns. Mon plan de protection et de mise à profit d'Obamacare va étendre la couverture, réduire les coûts et faire en sorte que chaque Américain reçoive les soins dont il a besoin.
- Ce jour de Fête du travail [2 septembre aux Etats-Unis], nous célébrons les batailles livrées et les victoires remportées par les syndicats. Les syndicats ont bâti la grande classe moyenne américaine, et il est temps de le reconnaître. Je vous promets que si je suis élu président, les syndicats auront un champion à la Maison Blanche.
- J'ai toujours été aux côtés des syndicats américains, et en tant que président, je me battrai aux côtés d'eux pour protéger et renforcer le droit d'organisation et de négociation collective.
- La semaine de travail de 40 heure; salaire minimum; rémunération des heures supplémentaires. Ils sont tous là à cause des syndicats. Il est temps de le reconnaître.
- En ce jour de Fête du travail, quand vous rencontrerez quelqu'un qui fait un travail qui améliore votre vie quotidienne – et je vous promets, cela arrivera bien des fois aujourd'hui – dites-leur «merci». Dites-leur que vous appréciez leur travail. Que ça compte pour vous, et pour votre communauté. Dites merci aux gens qui construisent nos routes et nos ponts qui protègent nos systèmes d'eau, qui apprennent à nos enfants et prennent soin de nos malades, qui pénètrent dans nos bâtiments en feu, qui produisent notre nourriture, qui construisent nos voitures et récupèrent les ordures dans nos rues. Dites merci, parce que ce sont les gens qui font avancer l'Amérique. Pas les banquiers de Wall Street. Pas les PDG ou les gestionnaires de fonds spéculatifs. Des gens ordinaires qui font des choses extraordinaires.
- Ensemble, nous battrons la NRA. Nous mettrons fin à cette épidémie de violence armée. Cela fait 186 jours que la Chambre a adopté le projet de loi bipartisan sur la vérification des antécédents universels. Le leader républicain du Sénat Mitch McConnell et les troupes devraient l'adopter immédiatement. Des vies sont en jeu.

Kamala Harris (sénatrice de Californie)
- Le manque d'articles d'hygiène de base offerts aux jeunes filles dans les camps de détention [pour immigrés clandestins] est dégradant et absolument consternant. Personne ne mérite d'être traité de cette façon.
L'avenir de notre nation repose entre les mains de nos enseignants. Et trop d’enseignants quittent la profession parce qu’ils ne peuvent joindre les deux bouts. Nous devons leur donner une augmentation et les payer à leur valeur.
- Des images absolument dévastatrices en provenance des Bahamas. Ils auront besoin de notre soutien au fur et à mesure que l'ouragan passera et que les efforts de reconstruction commenceront.
- Un postier. Un père de trois filles. Un homme rend visite à ses parents. Un ancien professeur de mathématiques. Une lycéenne qui venait de célébrer sa quinceañera. Voici quelques-unes des sept victimes qui ont perdu la vie au Texas durant le week-end des Fêtes.
- J'ai été une championne du travail tout au long de ma carrière. En tant que procureure de San Francisco, j'ai poursuivi les entreprises qui volaient les salaires des travailleurs et mettaient leur sécurité en danger. En tant que procureur général de Californie, je me suis battu pour défendre les syndicats du secteur public contre les attaques. Je continuerai ce combat en tant que présidente.
- Je soutiens le droit des éducateurs publics à adhérer à un syndicat, et à mener la lutte pour les besoins des étudiants et pour un meilleur salaire dans les villes et les capitales d'Etat à travers l'Amérique. Il est grand temps que nos enseignants reçoivent le soutien qu’ils méritent pour enseigner à la prochaine génération de leaders.
- En cette Fête du travail, j'ai rejoint des syndicalistes lors d'un rassemblement à Los Angeles pour lutter pour des pratiques de travail équitables, de meilleurs salaires et des soins de santé de qualité. Ensemble, nous pouvons nous assurer que les travailleurs reçoivent la dignité qu'ils méritent.
- Les syndicats ont construit la classe moyenne, et nous sommes les plus forts lorsque nos syndicats sont forts. Quand je serai présidente, le travail aura toujours une écoute à la Maison blanche.
- La NRA a acheté le président et choisi un Congrès qui ferme les yeux sur l'épidémie de violence armée qui se produit dans notre pays. Ils doivent partir. Votez.
- Un jour après que plus de 20 personnes ont été tuées à Odessa, l'Etat du Texas a passé une nouvelle série de lois qui vont entrer en vigueur pour assouplir les restrictions sur les armes à feu. Les élections locales comptent.

Beto O’Rourke (ancien représentant du Texas)
- Il y a un mois, un nationaliste blanc a parcouru 1000 km pour terroriser notre communauté d'immigrés, mais El Paso est plus fort que jamais. Nous n'oublierons jamais les 22 vies que nous avons perdues ce jour-là et nous n'arrêterons jamais de nous battre avant que soit mis fin à l’épidémie de violence armée qui fait près de 40 000 morts par an.
- Fermez toutes les échappatoires. Rachetez toutes les armes d'assaut. Sortez tous les membres du Congrès qui ne feront rien pour mettre fin à cette épidémie.
- Il y a six mois, la Chambre a adopté un projet de loi bipartisan pour lutter contre notre épidémie de violence armée et pourtant, Mitch McConnell [leader républicain du Sénat] refuse toujours de tenir un vote. Ajoutez votre nom pour exiger un vote immédiat sur la réforme des armes à feu au Sénat.
-  [Walmart annonce qu'il cessera de vendre des munitions d'armes de poing et des munitions pour des fusils à canon court] C'est un pas dans la bonne direction et je suis reconnaissant à Walmart d'avoir pris des mesures. Mais nous ne pouvons pas compter sur les entreprises pour arrêter la violence armée. Nous avons besoin de vérifications d'antécédents universelles, de lois sur les drapeaux rouges, et nous devons racheter chaque arme d'assaut.
- Je me bats pour un contrat de travail du XXI° siècle, pour que tous les travailleurs: soient en mesure de rejoindre un syndicat; reçoivent un salaire minimum; n’aient besoin que d'un seul travail pour joindre les deux bouts; soient embauché et payé en fonction de ce qu'ils font, pas de qui ils sont; aient accès à la formation dont ils ont besoin et à un marché du travail équitable.
- L'Amérique est propulsée par les travailleurs, tous travailleurs : dans les usines et les maisons, dans les états rouges et bleus, documentés et sans papiers.  Le jour de la Fête du travail, nous célébrons les progrès que les syndicats nous ont aidés à faire, mais nous sommes résolus à continuer à nous battre jusqu'à ce que chaque travailleur ait la dignité qu'il mérite.

Cory Booker (sénateur du New Jersey)
- Le plan climatique de notre prochain président ne peut pas être simplement de «rejoindre l'Accord de Paris». L'Amérique doit être à la tête du monde dans un effort mondial pour vaincre la crise climatique.
- Nous sommes confrontés à une double crise du changement climatique et des inégalités économiques et sans action immédiate le bilan est inimaginable. Mais c'est un combat que je sais que nous pouvons gagner.
- Le changement climatique est la plus grande menace existentielle de notre vie et doit être le prisme à travers lequel nous créons des politiques. Tout ce que nous faisons maintenant doit être de répondre à cette crise.
- J’ai un plan pour toutes les étapes du «Green New Deal» [Nouveau contrat environnemental proposé par des élus démocrates]: 100 % d'énergie propre d'ici 2030 ; justice environnementale ; air pur, sol et eau pour tous ; solutions climatiques naturelles ; garantir de bons emplois et une transition juste pour s'assurer que personne ne soit laissé pour compte Ce plan de 3 billions de dollars : rendra l'économie américaine 100% neutre en carbone d'ici 2045 ; créera des millions d'emplois ; mettra l'accent sur les communautés minoritaires touchées de manière disproportionnée par les changements climatiques

Julian Castro (ex-maire de San Diego & ex-ministre d’Obama)
- Nous devons agir maintenant sur le climat. Mon plan: les Etats-Unis devraient atteindre zéro en 2045 ; créer 10 millions d'emplois de qualité ; priorité à la justice environnementale ; tenir les pollueurs responsables de leurs répercussions sur les collectivités
-Mitch Mc Connell [leader des sénateurs républicains]  pense que son surnom «Moscow Mitch» [Mitch le moscovite] est intolérable? Ce qui est intolérable, c'est son blocus de l'action contre le changement climatique.  Ou sa manipulation partisane de nos tribunaux. C'est intolérable comment e tant que lader républicaine du Sénat, il ne peut pas se détacher du lobby des armes, même après Newtown, ou après El Paso.
- Les gens sont au centre de mon plan climatique. Communautés de couleur. Familles à faible revenu. Les réfugiés climatiques. Tout le monde compte. Nous investirons dans les communautés de première ligne, créerons des stratégies équitables d'adaptation et de transition vers une économie durable.
- [Walmart annonce qu'il cessera de vendre des munitions d'armes de poing et des munitions pour des fusils à canon court] Premier Walmart, suivant la majorité républicaine au Sénat? Nous devons maintenir la pression, vaincre le lobby des armes à feu et adopter une loi de bon sens sur la sécurité des armes à feu.

Amy Klobuchar (sénatrice du Minnesota)
- Les incendies font rage dans le monde entier. Il est temps que les États-Unis reprennent leur rôle de leader dans le mouvement pour sauver la planète. Je rétablirai l'Accord international sur les changements climatiques le premier jour de ma présidence.
- La politique climatique de cette Administration en bref : défaire des années de progrès durement gagnés sans raison valable. Je réparerai les dégâts, rétablirai les règles qui protègent l'environnement, et nous ramènerai à l'Accord international sur le changement climatique le premier jour de ma présidence.
- Peu importe d'où vous venez, peu importe qui vous connaissez, vous devriez être en mesure de le faire dans ce pays. C'est de cela qu'il s'agit lors de la Fête du travail et des syndicats.
- En tant que petite-fille d'un mineur de minerai de fer et fille d'une enseignante syndiquée et d'un journaliste syndiqué, je sais que nos travailleurs et nos syndicats sont l'épine dorsale de notre pays. En cette Fête du Travail, assurons-nous que le prochain président se lève pour les travailleurs américains.

► Candidats situés à la gauche du parti présents à Houston: Elizabeth Warren (sénatrice du Massachussetts), Bernie Sanders (sénateur du Vermont), Pete Butigieg (maire), Andrew Yang (entrepreneur).

► Candidats centristes démocrates pas qualifiés pour le débat de Houston
Tim Ryan (représentant de l’Ohio); John Delaney (représentant du Maryland); Steve Bullock (gouverneur du Montana) ;Michael Bennet (sénateur du Colorado); Jay Inslee (Parti démocrate, gouverneur de l’Etat de Washington)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire