lundi 2 septembre 2019

Propos centristes. Monde – Contre les menées de Boris Johnson en Grande-Bretagne; lutter contre l’insécurité en Espagne; mise en place d’un nouveau gouvernement en Italie; fêter le travail aux Etats-Unis…

Voici une sélection, ce 2 septembre 2019, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux dans l’Union européenne et dans le monde.

► Union européenne
Renew Europe
- [Manifestation en Grande-Bretagne contre le coup de force de Boris Johnson] En tant que groupe d'élus, en tant que démocrates et citoyens, nous avons un message simple pour les milliers de personnes qui manifestent aujourd'hui: nous et nos Lib dems sont vos soutiens au Parlement européen!
Ceux qui défendent la démocratie ne doivent pas être en prison. L'arrestation de trois militants de premier plan à Hong-Kong est inacceptable! Du groupe Renew: vous avez tout notre soutien dans votre combat pour la liberté!

Dacian Ciolos (Renew Europe, président)
- Il y a 80 ans aujourd'hui, l'Allemagne envahissait la Pologne et la Deuxième guerre mondiale commençait. Les horreurs du nationalisme extrême ont mis notre continent à genoux. Il incombe à notre génération de se souvenir de ceux qui ont été perdus et de s’engager de nouveau à faire passer la coopération avant les conflits en Europe.
- Enchanté de voir autant de citoyens manifester dans le Royaume Uni contre la suspension du Parlement. Je ne peux pas imaginer une grande décision prise dans une grande démocratie sans un débat non seulement sur le principe du Brexit, mais également sur les prochaines étapes. Continuez à vous battre pour vos idées les Lib Dems!

Guy Verhofstadt (Renew Europe, député, Belgique)
- [Manifestation en Grande-Bretagne contre le coup de force de Boris Johnson] Aucune démocratie ne devrait accepter que son Parlement soit fermé contre sa volonté, à un moment où le débat et le contrôle sont plus nécessaires que jamais. Soutien complet aux milliers de personnes qui ont marché!

● Espagne
Ciudadanos
- Mettons fin à la violence dans les rues. Nous ne craignons pas qu'il y ait plus de policiers dans les rues, nous craignons qu'il n'y ait plus de criminels. Albert Rivera: «Nous allons proposer une réforme du Code pénal pour mettre fin à la récidive.»
- Malheureusement, le début du cours politique est marqué par le feuilleton d'été de Sánchez et de ses partenaires. La bataille d'ego qu'ils se livrent, verrouille  l'Espagne verrouillée. La seule chose sur laquelle ils ne sont pas d'accord, c'est la distribution des postes.

Albert Rivera (Ciudadanos, président)
- Quelqu'un a-t-il vu Sánchez [premier ministre] et Iglesias [leader de Podemos] en désaccord sur les taxes ou la politique territoriale? Non, juste argumenter pour les postes ministériels. Ils partagent le même programme: une nation de nations, les augmentations de l'impôt familial et les pactes avec des séparatistes.
- L'insécurité citoyenne atteint des niveaux insupportables dans les grandes capitales. Nous proposons: le renforcement du code pénal pour garantir que les voleurs récidivistes entrent en prison; plus de présence policière dans les rues.

Sara Gimenez (Cuidadanos, députée)
- La discrimination structurelle et la pauvreté de la population rom sont alarmantes dans de nombreux pays européens. Une bonne stratégie européenne en matière d’inclusion et de non-discrimination est nécessaire,

Joan Mesquida (Ciudadanos, député)
.Albert Rivera a annoncé une réforme pénale nécessaire pour mettre fin à la spirale de violence et d'insécurité à Barcelone et à Madrid. Il est urgent de mettre fin à la récidive. 90% des criminels qui commettent des vols retournent dans les rues sans aller en prison.

● Italie
Nicola Zingaretti (Partito démocratico, secrétaire général)
- Nous travaillons pour un gouvernement révolutionnaire. Pour raviver les moteurs de l’économie qui s’est arrêté l’année dernière, pour augmenter les salaires, pour investir dans l’économie verte, l’école et le développement. Pour changer les décrets de sécurité.
- L’affaire Mare Jonio confirme que tout doit être changé en Italie en matière d’immigration. Impliquer avec autorité l'Europe, unir sécurité, légalité et humanité est possible. Le gouvernement ne doit pas faire la sourde oreille, nous parlons d'êtres humains.
- Je sais que c’est difficile, mais nous faisons tout pour relancer l’économie italienne. En quelques jours, des centaines de millions d'euros d'économies ont déjà été économisées par les ventes aux enchères de titres publics. Il vaut la peine d’essayer pour le bien de l’Italie.

● Royaume Uni
Liberal democrats
- Il n’y a aucune forme de Brexit qui n'endommagera pas la Grande-Bretagne. Les libéraux démocrates sont résolument opposés au Brexit.
- Un document divulgué révèle que le gouvernement n'a aucune solution acceptable pour la question de la frontière irlandaise. Les Lib Dems continueront à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter le «No deal Brexit». Les enjeux sont trop importants pour l'inaction.

Jo Swinson (Liberal democrats, présidente)
Il semble que Boris Johnson ne recule devant rien pour mettre en œuvre sa fermeture anti-démocratique du parlement et imposer un «No deal» désastreux au peuple britannique. Aujourd'hui, les Lib Dems continuent à travailler avec d'autres partis sur une législation d'urgence pour mettre fin à cette situation autoritaire.
- La semaine a été sombre en politique, mais je suis d'autant plus optimiste que des milliers de personnes descendent dans les rues du Royaume-Uni pour protester contre le coup de force du Premier ministre. Le message pour ce gouvernement du Brexit est clair: nous ne serons pas réduits au silence.

Edward Davey (Liberal democrats, député)
Un ministre refusant de dire que le gouvernement respecte la loi. Cela va maintenant bien au-delà de la bataille pour stopper le Brexit; c'est devenu une bataille pour sauver la démocratie. C'est une attaque contre les fondements de notre société.

► Monde
● Canada
Justin Trudeau (Premier ministre)
Notre gouvernement a signé trois grands accords commerciaux, faisant du Canada le seul pays du G7 qui a conclu un accord commercial avec chacun des autres pays du G7. Au pays, cela s’est traduit par une économie forte, plus d’emplois & la croissance du PIB.

● Etats-Unis
Parti démocrate
- Ouragan Dorian: approcher la Floride; Trump: occupé à golfer dans une propriété de Trump; Pence: également dans une propriété de Trump; vos impôts: enrichir la famille Trump.
- Le mouvement ouvrier américain a transformé notre nation et a construit la classe moyenne américaine. Aujourd'hui, nous célébrons la Fête du travail en nous engageant de nouveau à protéger les travailleurs et à bâtir une économie qui fonctionne pour tous.

Nancy Pelosi (Parti démocrate, speaker de la Chambre des représentants)
- Ça suffit. Chaque jour, l'épidémie de violence armée fait des ravages dans les communautés à travers l'Amérique, cette fois dans l'ouest du Texas. Le sénateurs républicains doivent mettre fin à leur obstruction et finalement adopter une loi approuvée par la Chambre pour mettre fin à la violence armée.
- Les hommes et les femmes qui travaillent dur sont la colonne vertébrale de notre démocratie. Alors que nous célébrons la  Fête du travail, il est temps pour le Sénat d'approuver une loi adoptée par la Chambre pour augmenter les salaires des travailleurs américains !

Hillary Clinton (Parti démocrate, ancienne secrétaire d’Etat)
Si vous appréciez les semaines de travail de 40 heures, les conditions de travail sécuritaires, les salaires plus élevés, les fins de semaine et un jour de congé aujourd'hui [Fête du travail], merci au mouvement syndical.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire