vendredi 24 juillet 2020

Actualités du Centre. Sondage: 32% des Français s’estiment au centre, 50% sur l’axe central


Selon un sondage IFOP publié par Le Point, 32% des Français s’«auto-positionneraient» au centre de l’échiquier politique contre 13% à gauche et 39% à droite mais avec également un fort taux de non-réponse, 16%.
Cette enquête utilise la classique échelle qui va de 0 à 10, de l’extrême gauche à l’extrême droite, les valeurs correspondant au Centre étant comprise entre 4 et 6 ce qui constitue déjà un biais puisque celles dévolues à la Gauche et à la Droite ont, elles, quatre échelons.
Toujours est-il que la distribution sur les valeurs attribuées au Centre, 6% ont choisi la 4, 11% la 6 et 15% la 5, c'est-à-dire le centre du Centre.
Si l’on veut élargir avec l’électorat proche du Centre en y associant les sondés ayant choisi les valeurs 3 (5%) et 7 (11%), on obtient 50% pour l’axe central qui va des libéraux de droite aux sociaux-libéraux de gauche (voire sans doute un peu plus si l’on considère que certains de ceux qui ont choisi les valeurs 2 (4%) et 8 (14%) sont plus proches de ceux qui ont choisi les valeurs 3 et 7 que de ceux qui se positionnent sur celles 1 et 9.
Cet auto-positionnement au centre est en baisse par rapport aux sondages identiques menés par l’IFOP ces trois dernières années.
Ainsi, en novembre 2017, juste après l’élection d’Emmanuel Macron, 38% se disaient du Centre (56% sur l’axe central), en février 2019, ils étaient 37% (et 54%), en juin 2019, 35% (et 53%).
Cette érosion fait que l’auto-positionnement n’est plus en tête mais c’est celui de la Droite qui l’est (39%) avec une augmentation forte et inquiétante de ceux qui se disent très à droite (9 sur l’échelle et  qui passent de 5% en juin 2019 à 10% aujourd’hui).
Quant à ceux qui se disent «proches» de partis centristes, ceux qui choisissent LaREM sont 37% à s’auto-positionner au centre (contre 54% à droite et 4% à gauche), ceux qui choisissent le MoDem sont 69% (contre 27% et 3%) et ceux qui se choisissent l’UDI sont 41% (contre 55% et 2%).
A noter que les électeurs d’Emmanuel Macron en 2017 s’auto-positionnent à 42% au centre, à 41% à droite et à 9% à gauche.
Malheureusement, l’institut IFOP ne publie pas les données qui auraient permis d’affiner ces résultats en particulier pour définir le nombre des sondés qui se disent, pour chacun des partis centristes, dans l’espace de l’axe central.

(Sondage IFOP réalisé par internet du 7 au 10 juillet 2020 auprès d’un échantillon de 2041 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus / Méthode des quotas / Marge d’erreur de 3 points)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.