dimanche 3 février 2008

Actualités du Centre. Débandade à la fédération lyonnaise du Mouvement démocrate

Michel Mercier a démissionné de la présidence du Modem du Rhône. Le sénateur en a averti François Bayrou par courrier, une lettre que devraient recevoir les militants du Rhône ces jours-ci. “La situation à la fédération du Rhône est devenue ingérable” a confié au Monde Michel Mercier. Est-ce le début de sa rupture avec son fidèle ami ? “C’est un éloignement. Je prends du recul”. Pour l’heure Michel Mercier reste trésorier du parti. Les deux hommes, depuis le retrait d’Anne-Marie Comparini désiignée pour conduire les municipales à Lyon, sont totalement opposés sur la stratégie à suivre. Michel Mercier, en l’absence de leader reconnu par tous, était partisan d’un accord négocié avec Dominique Perben. C’est le seul  qui “pouvait offrir aux centristes le meilleur espace”. François Bayrou défendait lui le principe d’une liste autonome. Le président du Modem du Rhône s’est senti désavoué. “François Bayrou n’a cessé d’intervenir en direct avec les uns et les autres. Dans ces conditions, je ne vais pas m’amuser à rester plus longtemps président de la fédération” . hristophe Geourjon qui lui aussi a démissionné de son poste de délégué départemental du Modem a finalement été négocier son ralliement à M.Perben. Des fidèles d’Anne-Marie Comparini discutent eux, avec Gérard Collomb. Un troisième groupe emmené par Eric Lafond continue de défendre le principe d’une liste autonome et espère obtenir l’investiture officielle de François Bayrou.

Aucun commentaire: