samedi 2 février 2008

Actualités du Centre. Municipales 2008 Bordeaux : la division du Mouvement démocrate est exemplaire de sa stratégie

A Bordeaux, il y a le Mouvement démocrate qui soutient Alain Juppé parce que François Bayrou l’a imposé aux militants et puis il y a des militants qui soutiennent l’opposant socialiste Alain Rousset. Cette imbroglio est emblématique de la stratégie du Mouvement démocrate pour ces municipales. A la fois, la peur de faire de mauvais scores et la volonté d’être nulle part et partout conduisent les militants à ne plus savoir où être ou, tout simplement à choisir le côté où ils veulent être en exhibant les mêmes textes lorsqu’ils se rallient à la droite ou à la gauche… Ainsi, - Deux militants du Mouvement démocrate figureront sur la liste d'Alain Rousset, le rival socialiste d'Alain Juppé à Bordeaux qui a conclu un accord avec François Bayrou et présente quatorze candidats issus de ce parti, a-t-on appris auprès un porte-parole des militants en désaccord. "Une charte programmatique" a été adoptée "entre des militants bordelais du MoDem et Alain Rousset", a indiqué dans un communiqué Olivier Defossez, un chef d'entreprise père de quatre enfants, qui s'est engagé dans la politique en adhérant il y a quelques mois au MoDem. L'adoption de cette charte, qui reprend les "principaux points du programme produit par les militants du MoDem", "justifie la présence de colistiers du MoDem aux côtés d'Alain Rousset", précise le texte. Un homme et une femme figureront en position éligible sur la liste que le président du Conseil régional, principal challenger du maire sortant, doit présenter dimanche. Les candidats qui figurent sur la liste de M. Juppé sont pour "la plupart d'anciens caciques de l'UDF qui ne sont en rien représentants du MoDem", estime M. Defossez. "Nous ne sommes pas contre un soutien du MoDem à Juppé comme l'a demandé François Bayrou mais les statuts du parti demandent une consultation. Il n'y a jamais eu de consultation", a-t-il regretté. Pour le président du MoDem Gironde Didier Cazabonne, les candidats qui ont rejoint Alain Rousset sont des "déçus" qui "n'ont pas été retenus" pour figurer sur la liste d'Alain Juppé

Aucun commentaire: