jeudi 12 janvier 2017

Présidentielle 2017. Sondage: Macron, 16 à 20%, Bayrou 5% et 6%

François Bayrou & Emmanuel Macron
La huitième vague du sondage BVA pour Orange et la presse régionale le confirme, l’espace central est bien devenu celui d’Emmanuel Macron, plus celui de François Bayrou.
Et les scores du Fondateur d’En marche lui permettent d’espérer être au second tour de la présidentielle alors que ceux du président du MoDem lui promettent une déculottée.
Ainsi, dans les quatre hypothèses retenues, selon le candidat du PS, Macron est entre 16% et 20% (toujours en deuxième position) tandis que Bayrou obtient 5% et 6% (toujours en sixième position) des intentions de vote.
Quant à Manuel Valls, il obtient 11% et se classe en cinquième position derrière Jean-Luc Mélenchon.
De leur côté, François Fillon est second dans toutes les hypothèses et Marine Le Pen première, confirmant ainsi les difficultés du candidat LR qui apparaît de plus en plus comme fragile et, surtout, le candidat de la droite radicale incapable d’être consensuel, notamment avec une partie importante de l’électorat centriste mais aussi de la droite modérée.
Les quatre hypothèses:
- Hypothèse Manuel Valls candidat du PS: Macron, 16%; Bayrou 5%; Valls 11%; Mélenchon, 13%; Fillon, 24%; Le Pen, 25%.
- Hypothèse Arnaud Montebourg candidat du PS: Macron, 20%; Bayrou 5%; Montebourg 6,5%; Mélenchon, 12,5%; Fillon, 24%; Le Pen, 25%.
- Hypothèse Benoit Hamon candidat du PS: Macron, 20%; Bayrou 6%; Hamon 6%; Mélenchon, 12,5%; Fillon, 24%; Le Pen, 26%.
- Hypothèse Vincent Peillon candidat du PS: Macron, 20%; Bayrou 6%; Peillon 5%; Mélenchon, 13%; Fillon, 24%; Le Pen, 26%.
Concernant les électeurs d’Emmanuel Macron, leurs trois principales priorités qui kes amènent à voter pour lui sont le chômage (à 90%), l’avenir de la sécurité sociale (à 88%) et la sécurité (à 86%).
A noter que l’institut BVA s’est lancé dans la quantification du «potentiel électoral» de chaque candidat.
Le potentiel «haut», c’est-à-dire celui où, en plus des électeurs certains de voter pour un candidat, celui obtient le vote de ceux qui sont «incertains» tout en bénéficiant de tout «son potentiel de ‘second choix’», donne 26% à Macron, 10% à Bayrou, 16% à Valls, 30% à Fillon et 28% à Le Pen.
Enfin, 77% des Français se disent intéressés par l’élection présidentielle et 76% «des Français inscrits sur les listes électorales ont l’intention certaine de voter au premier tour de l’élection présidentielle».
(Sondage BVA réalisé du 6 au 8 janvier 2017 par internet auprès d’un échantillon de 946 personnes âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)


Alexandre Vatimbella



A lire aussi:


Aucun commentaire: