samedi 4 février 2017

Présidentielle 2017. Sondage: Macron s’installe au deuxième tour

Les sondages actuels disent tous la même chose, la finale de l’élection présidentielle, si elle avait lieu aujourd’hui, opposerait Emmanuel Macron – qui la remporterait facilement – à Marine Le Pen.
C’est ce que dit le nouvelle vague de l’enquête BVA pour Orange et la presse régonale.
Au premier tour, Emmanuel Macron arrive en deuxième position avec 21% (sans Bayrou) et 22% (avec Bayrou) des intentions de vote.
Il devance François Fillon (18% et 20%), Benoît Hamon (16% et 17%), Jean-Luc Mélenchon (11% et 11,5%) et François Bayrou qui obtiendrait 5% des intentions de vote s’il se présentait.
Derrière Marine Le Pen (25%) au premier tour, le fondateur d’En marche! remporterait facilement le second tour avec 66% des intentions de vote contre 34% à la candidate d’extrême-droite.
A noter que l’enquête quotidienne (le «rolling») qu’initie désormais à chaque élection présidentielle l’institut Ifop (pour Paris Match, iTélé, Sud radio) donne pour cette fin de semaine une chute de 2,5 points de François Fillon et l’installation d’Emmanuel Macron à la deuxième place avec 20,5% des intentions de vote contre 18,5% à l’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Bayrou étant à 4,5% (attention, ce sondage n’interroge qu’un panel de 500 personnes).
Selon le sondage BVA, le potentiel électoral (c’est-à-dire les intentions de vote plus les votes de «second choix») d’Emmanuel Macron est le plus élevé (33%), devant ceux de Marine Le Pen (29%), de Benoît Hamon (24%) et de François Fillon (23%), celui de François Bayrou étant à 8%.
Quant aux motifs qui font que les sondés choisissent le leader d’En marche!, il y a d’abord ses propositions (42%), le fait qu’il est le moins pire de tous (30%, il est en tête dans cet item), sa capacité à remporter la présidentielle (12%, il est en tête dans cet item), sa personnalité (11%, il est en tête dans cet item) et pour faire barrage à un autre candidat (5%).
Les trois raisons principales du vote Macron sont le chômage (91%), l’avenir de la sécurité sociale (88%) et la sécurité (81%).
Ce sont d’ailleurs exactement les mêmes priorités partagées par l’ensemble des Français et dans cet ordre.
Selon le sondage Ifop, 65% des Français pensent qu’Emmanuel Macron mène une bonne campagne contre 43% pour Marine Le Pen et 36% pour François Fillon où seuls 18% des sondés (contre 23% pour Macron) pensent qu’il a une chance d’être le prochain hôte de l’Elysée.
(Sondage BVA réalisé les 1er et 2 février 2017 par internet auprès d’un échantillon de 955 personnes âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage Ifop réalisé quotidiennement par internet auprès d’un échantillon de 500 personnes âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)


Alexandre Vatimbella



A lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire