lundi 15 mai 2017

Actualités du Centre. Edouard Philippe: «Je suis un homme de droite»

Bernard Cazeneuve & Edouard Philippe
Lors de la passation de pouvoir à l’hôtel Matignon, Edouard Philippe, le nouveau premier ministre, a prononcé un court discours dans lequel il a affirmé, «Je suis un homme de droite», rappelant ainsi ses engagements politiques, son affiliation à LR et au fait qu’en acceptant le poste que lui a proposé Emmanuel Macron, il n’avait pas changé d’orientation idéologique.
Et il a rendu hommage, dans la foulée, à un de ses mentors politiques, Alain Juppé «auprès duquel j’ai beaucoup appris» a-t-il dit.
Il a également cité l’ancien député-maire du Havre, auquel il a succédé, Antoine Ruffenacht.
Répondant à Bernard Cazeneuve, le premier ministre sortant et normand comme lui, il a dit partagé avec lui les références à Léon Blum et Pierre Mendès-France, cité par celui-ci, mais y ajoutant Charles de Gaulle et George Clémenceau.
Enfin, si Bernard Cazeneuve a cité Alexis de Tocqueville, qui écrivit beaucoup de ses œuvres en Normandie, parlant des Normands comme étant «violemment modérés», il a affirmé que ceux-ci étaient aussi «violemment conquérants».
Rappelons que si Emmanuel Macron a nommé Edouard Philippe à Matignon c’est parce que celui-ci est de droite mais de cette droite progressiste et modérée qui fait partie de cet axe central et avec laquelle il veut faire alliance pour son quinquennat.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire