lundi 19 juin 2017

Actualités du Centre. Lagarde se pose en leader de l’opposition constructive à Macron

Jean-Christophe Lagarde
Alors que son parti sort très fragilisé par le résultat des élections législatives où il a perdu plus d’un tiers de ses députés, Jean-Christophe Lagarde a tenté de s’autoproclamer sans grande chance de succès en leader de l’opposition constructive à Emmanuel Macron.
Lors d’une interview sur France 2, il a souhaité «qu'on ait un groupe parlementaire le plus large possible, avec tous les représentants du centre, de la droite progressiste, qui souhaitent simplement ne pas jouer le faux-nez de la politique où on critique toujours ce qui est en face alors même que parfois on le proposait hier».
Il veut même que ce groupe soit la «colonne vertébrale de cette démarche positive» à l’Assemblée nationale dont le fil rouge sera, «on va garder toute notre indépendance, toute notre liberté, mais on va pas mener un combat d'arrière-garde».
Néanmoins, on ne comprend pas pourquoi les députés LR qui veulent travailler avec Macron le choisiraient, lui, élu UDI et qui a tout fait pour que son parti soit dans une opposition frontale au nouveau président de la république comme leader.
Pourtant cela ne l’empêche pas d’affirmer: «J'ai entendu des députés LR dirent: ‘on va essayer d'apporter notre pierre, éviter les dérives, les erreurs’. Je leur dis: bienvenue, construisons ensemble, dépassons les frontières d'hier pour construire un groupe parlementaire qui sera capable de faire confiance et en même temps d'alerter quand ça va pas».


Aucun commentaire: