jeudi 21 septembre 2017

Actualités du Centre. Allemagne - Législatives: une coalition de centre-droit sans doute pas majoritaire

Angela Merkel (CDU) & Martin Shulz (SPD)
Selon les derniers sondages et les projections en siège, on s’achemine, lors des législatives allemandes du 24 septembre, à la reconduction de la «Grande coalition», c’est-à-dire à l’alliance entre les chrétiens-démocrates (CDU-CSU) dirigés par Angela Merkel, la chancelière sortante et les sociaux-démocrates (SPD) dirigés par Martin Schulz.
Ainsi, il s’agit de la seule configuration qui permet une alliance majoritaire en siège au parlement, approchant 60% des sièges (avec entre 57% à 59% des voix selon les derniers sondages, entre 36% et 37% des voix pour la CDU-CSU et entre 22% et 23% des voix pour le SPD).

Toutes les autres combinaisons sont en effet minoritaires, notamment celle de centre droit entre les chrétiens-démocrates et les libéraux (FDP) qui obtiendrait 45% à 46% des voix et des sièges (avec entre 9% et 11% des voix pour le FDP).

Pour que les chrétiens-démocrates et les libéraux puissent gouverner à nouveau ensemble, il leur faudrait alors l’appoint des Verts crédités de 7% à 8% des voix ce qui permettrait alors une coalition avec 55% des sièges au Bundestag.

En revanche, une coalition entre le SPD et FDP déjà vue par le passé serait loin d’être majoritaire même avec l’apport des Verts.

Cette dernière configuration a peu de chances de toute façon de voir le jour car même si le parti libéral s’est recentré, il est positionné dans un centre-droit parfois encore plus à droite pour certains analystes que les éléments modérés de la CDU.

A noter qu’une alliance de gauche entre le SPD, Die Linke (extrême-gauche) et les Verts ne seraient pas majoritaire obtenant un peu plus de 40% des sièges (et entre 40% et 42% des voix).

Quant au score de l’extrême-droite (AfD), il oscille entre 9% et 12%.




Aucun commentaire: