samedi 18 novembre 2017

Actualités du Centre. LREM: une charte des valeurs très centriste

Congrès La république en marche à Lyon
Lors de son congrès du 18 novembre à Lyon, La république en marche a élu à sa tête, comme prévu, Christophe Castaner, un des premiers à avoir rejoint Emmanuel Macron en 2016.
Il devient le délégué général du mouvement pour les trois années à venir.
LREM a également adopté une nouvelle charte des valeurs qui avait été soumise aux adhérents en octobre dernier.
Celle-ci est très proche des valeurs et des principes centristes.
- Progressisme
«Contre tous les conservatismes qui croient qu’il n’y a de salut que dans le repli sur soi ou le retour en arrière, nous sommes résolument attachés au progrès.»
- Humanisme, liberté et individualisme
«Nous nous reconnaissons comme les héritiers de valeurs séculaires humanistes, républicaines et laïques, au premier rang desquelles l’émancipation des personnes.»
- Responsabilité et égalité des chances dans l’autonomie individuelle
«Attachés à la liberté, nous ne voulons pas faire croire aux individus que l’on peut les soustraire aux aléas du monde, mais au contraire les armer afin qu’ils puissent en saisir toutes les opportunités, et trouver réellement leur place dans la société.»
- Libéralisme social
«Nous pensons qu’il est indispensable pour le bien commun de concilier efficacité économique et justice sociale, innovation et inclusion. Notre vision du progrès consiste à bâtir une société audacieuse qui s’engage dans les transitions écologique et numérique et encourage les réussites individuelles, tout en préservant les valeurs essentielles de fraternité et de solidarité ; une société qui garantisse la sécurité et la liberté de chacun sans lesquelles toute projection dans l’avenir est sans objet.»
- Pour l’Europe unie
«Nous nous reconnaissons comme citoyens européens, attachés au projet d’une Europe politique, et convaincus que l’ensemble des valeurs qui nous rassemblent – la liberté, la solidarité, l’ambition collective, l’innovation, l’égalité des chances – ne pourra réellement se déployer que dans le projet européen.»
- Contre les clientélismes partisans
«Nous croyons en l’intérêt général : la politique, telle qu’elle nous anime, doit transcender les intérêts particuliers et se dresser contre tous les corporatismes qui sclérosent notre pays.»
A noter que les adhérents de LREM sont avant tout des Européens convaincus.
Ainsi, le principal thème abordé dans les 6000 contributions reçues par la direction du mouvement est l’Europe (devant la solidarité et l’innovation) et la principale cause à défendre selon les adhérents contributeurs est «la construction d’une Europe plus juste et efficace» (devant «la transition écologique et solidaire» et «l’égalité des chances».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire