mercredi 8 janvier 2020

Vues du Centre. Grève: les usagers empêchés de se déplacer paieront les pertes financières de la RATP et de la SNCF!

Par Thomas Pape

Dans cette rubrique, nous publions les points de vue de personnalités centristes qui ne reflètent pas nécessairement ceux du CREC. Ces points de vue ont pour but d’ouvrir le débat et de faire progresser la pensée centriste.
Thomas Pape est un centriste de longue date autrefois adhérent de l’UDF. Ses propos sont les siens et non ceux du CREC.

Les usagers de la RATP et de la SNCF (ainsi que tous les Français), empêchés de prendre le métro ou le train, obligés de trouver d’autres moyens de transport en déboursant le coût de leurs propres poches – ils ne bénéficient pas, eux, des «cagnottes» reversées aux grévistes! –, seront ceux qui paieront les pertes financières très importantes des deux entreprises de transport du fait de la grève d’une petite minorité de salariés extrémistes issu avant tout de syndicats qui ont constamment pratiqués l’irresponsabilité dans une phraséologie révolutionnaire et haineuse …
Oui, ce sont les tarifs des tickets, billets et autres abonnements qui seront augmentés plus ou moins en douce, ce sont les impôts de chacun qui serviront à renflouer leurs caisses déjà bien vides pour ce qui est de la SNCF et tout juste bénéficiaire pour la RATP (grâce à ses activités en dehors de son réseau d’Ile de France).
Les centaines de millions d’euros de manque à gagner s’ajouteront aux milliards de leur endettement (plus de 55 milliards pour la SNCF, plus de 5 milliards pour la RATP) que nous finançons déjà en partie.
Ajoutons à cela la possible faillite de la filiale de la SNCF chargée du fret, un comble au moment où, réchauffement climatique oblige, le rail devrait être l’alternative privilégiée à la route pour le transport des marchandises (mais les écolos d’EELV, plus gauchistes que défenseurs de l’environnement, ne soutiennent-ils pas ce mouvement de grève dans une démarche qui les discrédite définitivement?!).
Et tout cela parce qu’un gouvernement centriste s’attaque enfin à ce monstre tentaculaire qu’est le système français des retraites afin de la rendre plus pérenne, plus juste et moins coûteux notamment pour nous, citoyens lambdas, qui payons avec nos deniers les régimes spéciaux de retraite de ceux qui vont nous faire payer en plus leur mouvement corporatiste et catégoriel ainsi que leur volonté d’attaquer un pouvoir démocratiquement élu avec l’aide de partis extrémistes…

Thomas Pape


Aucun commentaire:

Publier un commentaire