lundi 13 juillet 2020

Actualités du Centre. Pologne – Présidentielle: défaite du candidat centriste et revers pour la démocratie


C’est donc le candidat populiste radical et ami de Donald Trump, Andrzej Duda, qui a remporté l’élection présidentielle face au candidat centriste, Rafal Trzaskowki.
Le président sortant et candidat du parti de droite extrême Droit et justice de Jaroslaw Kaczynski a obtenu un  peu plus de 51% des voix alors que le maire de Varsovie et candidat de la coalition civique en a obtenu un peu moins de 49%.
Si Duda était le favori (même si son avance s’est effritée au fil de la campagne donnant des raisons d’espérer en sa défaite), ce n’en est pas moins un revers pour toute l’opposition démocratique du pays qui voit, après que de Droit et justice ait remporté les dernières législatives, une nouvelle victoire de cette droite radicale populiste démagogue et anti-européenne qui sape sans cesse l’état de droit, la liberté d’expression et refuse les valeurs démocratiques portées par l’Union européenne.
C’est donc également une bien mauvaise nouvelle pour cette dernière qui tente sans succès d’obliger la Pologne a respecté ses engagements européens et qui pourrait réactiver des mesures de sanctions à son encontre.
Après qu’il ait reconnu sa défaite, Rafal Trzaskowki a déclaré:
«Indépendamment du résultat, nous avons gagné car nous avons donné de l’espoir aux gens, nous avions contre nous tout l’appareil d’Etat, ses manipulations et sa propagande, et nous avons de notre côté la société civile. Ce n’est qu’un début!»
Et il est vrai que de nombreuses irrégularités ont été pointées par l’opposition (notamment concernant le vote des Polonais vivant à l’étranger) qui vont entrainer de sa part des recours devant une justice aux ordres du pouvoir depuis la réforme que ce dernier a réalisée et que la jeunesse ainsi que les citadins ont voté en masse pour le candidat centriste.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire