vendredi 17 juillet 2020

Présidentielle USA 2020. Propos centristes. – Changement climatique; épidémie de covid19; soins de santé; pauvreté…


Voici une sélection, ce 17 juillet 2020, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis dans le cadre des élections présidentielles du 3 novembre prochain.

● Parti démocrate

Joe Biden (candidat du parti démocrate à la présidentielle, ancien vice-président)
- Nous faisons face à une crise économique et à une crise climatique. En tant que président, je vais créer des millions d'emplois en construisant des routes et des ponts résilients, en fabriquant des véhicules électriques, et en installant des maisons et des bâtiments écologiques.
- Faire face à la menace du changement climatique offre une occasion unique de donner une nouvelle vie à notre économie. Nous allons créer des millions d'emplois de haute qualité et syndiqués en construisant une infrastructure moderne et un avenir énergétique propre.
- Quand j'entends les mots changement climatique, j'entends le mot "emplois". Des emplois bien rémunérés et syndicaux qui résoudront notre crise de l'emploi tout en luttant contre la crise climatique.
- Le changement climatique est le défi qui va définir notre avenir américain. Et si j'ai l'honneur d'être élu président, nous ne bricolerons pas, nous saisirons cette occasion et nous serons au rendez- vous de l'Histoire.
- Il n'y a pas de temps à perdre lorsqu'il s'agit de s'attaquer à la menace existentielle du changement climatique. Si j'ai l'honneur d'être élu président, nous arriverons aux affaires pour obtenant des résultats dès le premier jour.
- Nous sommes depuis des mois dans cette crise, et nos travailleurs de la santé sont toujours forcés de réutiliser des masques. C’est inacceptable. Monsieur le Président, corrigez les pénuries du PPE avant de partir pour une nouvelle partie de golf.
- Je l'ai déjà dit, et je le répéterai : Donald Trump est la pire personne possible pour nous mener à travers une crise de santé publique.
- Le Président Trump doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour augmenter les contrôles nationaux y compris le développement et l'évaluation de tests plus précis, abordables, accessibles et plus rapides afin que nous puissions rouvrir en toute sécurité l’économie.
- Monsieur le Président, "Tout ouvrir maintenant" n’est pas une stratégie de succès. C’est à peine un slogan. Il est grand temps pour vous de faire votre travail.

Nancy Pelosi (speaker de la Chambre des représentants)
- Tester est la solution qui nous permettra de rouvrir notre économie en toute sécurité et de renvoyer les enfants à l'école. Pour l’instant, il n’y a pas assez d’équipement disponible pour tester aux niveaux dont nous avons besoin. Il est temps pour Donald Trump d’utiliser pleinement la Loi sur la production de défense.
- En observant le comportement du président, il est clair qu’il est comme un homme qui refuse de suivre les recommandations scientifiques. Toutes les réponses sont là. Les scientifiques sont clairs: les tests, le traçage, l'isolement et les masques sont essentiels. Et pourtant, le président ne suit pas la bonne voie.
- Près de 50 000 Américains ont perdu la vie au COVID19 depuis l'adoption par la Chambre de la loi Heroes il y a deux mois aujourd'hui. Nos communautés exigent des mesures. Il est temps que la majorité républicaine au Sénat cesse de bloquer les progrès qui sauvent des vies.

Barack Obama (ancien président des Etats-Unis)
- Les données les plus récentes nous rappellent tragiquement que le virus ne se préoccupe ni du code postal ni de l’idéologie, et que la meilleure chose que nous puissions faire pour notre économie est de faire face à notre crise de santé publique.
- Le vote par correspondance ne devrait pas être une question partisane, surtout en cas de pandémie. Tout le monde devrait pouvoir demander un bulletin de vote par procuration et faire entendre sa voix à chaque élection.

Hillary Clinton (ancienne secrétaire d’Etat)
- Nous pouvons protéger les droits à l'avortement, l'accès aux soins de santé, l'environnement, et plus encore. Pour ce faire, nous devons récupérer le Sénat.
- Les enseignants ne devraient pas être forcés de choisir entre leur vie et leur travail.

Cory Booker (sénateur du New Jersey)
- Je parle des obligations [produits financiers] pour bébés depuis un certain temps maintenant comme une solution pour combler les différences de revenus entre les communautés raciales. Il est temps pour notre nation d'envisager sérieusement cette proposition qui investira dans les enfants de notre nation et leur donnera les moyens de réaliser leurs rêves.
- Nous devons complètement réinventer notre système alimentaire en panne, et cela signifie mettre fin à l'agriculture en usine. L'avenir exige une transition vers des pratiques agricoles plus durables qui soient meilleures pour les agriculteurs, les consommateurs, les animaux et notre environnement.
- Alors que cette pandémie fait rage, des millions d'Américains ont perdu leur assurance maladie. Cette dernière nouvelle rend les attaques incessantes de Donald Trump contre la loi sur les soins abordables encore plus épouvantables. Aujourd'hui plus que jamais, l'accès aux soins de santé doit être considérablement élargi.

Julian Castro (ex-maire de San Diego & ex-ministre d’Obama)
- La plupart des enfants ne pourront pas aller à l'école en personne cet automne parce que Trump qualifiait le virus de canular lorsque les experts lui demandaient d'agir.
- Alors que la communauté noire est le plus durement touchée par les brutalités policières, les Latinos partagent avec eux la nécessité de s'attaquer à ce problème. Réimaginer la sécurité publique pour qu’elle profite à tous.

Kamala Harris (sénatrice de Californie)
- Aujourd'hui, j'ai proposé la loi Secours, une loi interdisant les expulsions et les saisies de logements pour les locataires et les propriétaires pendant un an, et interdisant aux propriétaires d'augmenter les loyers pendant cette crise sanitaire et économique.
- Le mois dernier, mes collègues et moi-même avons réclamé une révision immédiate de l'utilisation des balles en caoutchouc par la police. Personne ne devrait jamais souffrir de cécité permanente ou d'autres blessures horribles parce qu'ils manifestaient pacifiquement.
- Dire que c'est alarmant est un euphémisme. Trump s'efforce dès le début de minimiser cette crise. Il a répété qu'il souhaitait qu'il y ait moins de cas. Les Américains méritent de savoir que les données sur le coronavirus sont exemptes d'ingérence politique.

Michael Bennet (sénateur du Colorado)
La mise à l’écart de notre principale agence de santé publique ne cachera pas ce que nous savons déjà : les cas augmentent, nos familles et nos collectivités souffrent, et nous n’avons toujours pas de stratégie nationale à cet égard. Encore une fois, cette administration a placé la politique au-dessus de la santé publique, et nous en payons tous le prix.

Jay Inslee (gouverneur de l’Etat de Washington)
Éroder la loi sur la politique nationale en matière d’environnement est l'une des mesures les plus flagrantes que l'administration Trump ait prises pour saper les lois environnementales.

● Autres
Michael Bloomberg (ancien maire de New York)
- L'urgence de lutter contre le changement climatique et d'obtenir des résultats n'a jamais été aussi grande. Nous avons besoin d'un président qui comprenne cela comme Joe Biden.
- Partout dans le monde, les maires mènent des efforts pour répondre à la pandémie - pas seulement pour réparer leurs villes, mais pour les reconstruire de manière à ce qu'elles soient plus vertes, en meilleure santé et plus équitables que jamais.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire