lundi 25 août 2008

Actualités – Etats-Unis

Présidentielles 2008

Ouverture aujourd’hui de la Convention démocrate avec l’inconnu des relations Obama-Clinton


Les derniers délégués démocrates sont arrivés à Denver, dans le Colorado, où s'ouvre aujpurd’hui la convention de leur parti qui désignera officiellement le "ticket" Barack Obama-Joe Biden pour conquérir la Maison Blanche occupée depuis huit ans par les républicains. Le candidat démocrate à la Maison Blanche a annoncé samedi le nom de son colistier. Joe Biden, 65 ans, un pilier de la vie politique américaine, président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, devrait apporter le poids de son expérience au "jeune" sénateur de l'Illinois. M. Obama, 47 ans, est sénateur depuis 2005. Un sondage publié dimanche et réalisé avant que M. Obama ne présente son colistier accorde quatre points d'avance au sénateur de l'Illinois sur son adversaire républicain John McCain (49% contre 45%). Plusieurs commentateurs ont noté que M. Biden était familier des "gaffes" et que sa longue expérience risquait de brouiller le message de M. Obama qui a fait du changement des moeurs politiques de Washington un des arguments clés de sa campagne. Plusieurs démocrates devaient avoir l'occasion dimanche de dire ce qu'ils attendent de la convention et de la nouvelle phase de la campagne présidentielle. Parmi les invités des émissions de télévision dominicales figuraient des personnalités qui avaient été citées pour figurer sur le "ticket" démocrate comme le gouverneur de Virginie Tim Kaine ou la gouverneure du Kansas Kathleen Sebelius.

Un des handicaps de M. Obama est de ne pas avoir encore réussi à unifier son camp. Un récent sondage Wall Street Journal/NBC souligne que seulement la moitié des personnes qui avaient voté pour Hillary Clinton lors des primaires démocrates (environ 17 millions de personnes) se déclarent prêtes à voter Obama en novembre. Un électeur sur cinq de Mme Clinton indique même qu'il votera pour le républicain McCain. Mme Clinton a salué la nomination de M. Biden comme colistier de M. Obama mais l'attitude de ses partisans - environ 2.000 délégués pro-Clinton doivent siéger à la Convention - demeure l'une des principales inconnues de la grand-messe démocrate. Hillary Clinton doit s'exprimer devant la Convention mardi soir et son mari, l'ancien président Bill Clinton, souvent très critique à l'encontre de M. Obama durant les primaires, doit parler mercredi soir. Dimanche, le camp républicain a commencé à diffuser un clip télévisé négatif contre M. Obama qui ne reprend que des extraits de discours de Mme Clinton à l'encontre de son ex-rival. "La vérité blesse et M. Obama n'aime pas ça", affirme ce spot qui laisse entendre que c'est pour cela que le sénateur de l'Illinois n'a pas choisi Mme Clinton comme colistier.

Aucun commentaire: