dimanche 14 février 2016

Actualités du Centre. Lagarde veut un candidat UDI à la présidentielle… ou à la primaire

Lors de l’émission Grande rendez-vous d’Europe 1, iTélé et Le Monde, Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, a déclaré qu’il voulait que son parti ait un candidat à l’élection présidentielle de 2017.
Mais, il a ajouté, précision importante, que celui-ci pourrait être soit présent à la présidentielle directement, soit candidat à la primaire de LR.
Quand on lui a demandé ce qu’il préférait, il a, à nouveau, refusé de répondre en expliquant que ce serait aux militants de se prononcer le 20 mars prochain.
Une attitude pour le moins étonnante de la part du président d’un parti politique que de ne pas donner son opinion sur une question aussi importante.
Il a également affirmé que ce ne serait pas les choix de quelques leaders des composantes de l’UDI qui décideraient de la position de l’UDI mais de celui de tous ceux qui viendront voter au congrès sur la présidentielle, taclant ainsi Hervé Morin (Nouveau centre) qui s’est déjà prononcé pour le ralliement à LR dès le premier tour mais aussi Laurent Hénart (Parti radical) qui veut un candidat indépendant.
En outre, il a estimé que François Bayrou ne pouvait être le candidat centriste à la présidentielle en prétendant qu’il s’était exclu lui-même de cette possibilité, sans expliquer ce que cette assertion signifiait.
Enfin, il veut définir un projet politique qui permette de reconstruire le système économique et social de la France.
Un projet qui permette, en 2017, un «changement utile» qui ne soit plus basé sur les vieilles recettes qui n’ont pas fonctionné, selon lui.
Revenant sur les critiques selon lesquelles l’UDI auraient été trop bien servies lors des régionales par Nicolas Sarkozy et que les candidats centristes à la présidence des régions avaient échoué (sauf Hervé Morin), il a affirmé que nombre de régions n’auraient pu être gagnées sans l’apport de l’UDI à LR.



Aucun commentaire: