dimanche 5 mars 2017

Présidentielle 2017. Sondage: Macron devant Fillon, derrière Juppé

Alain Juppé & Emmanuel Macron
Selon la nouvelle vague du sondage Kantar-Sofres pour LCI, RTL et Le Figaro, Emmanuel Macron, à 25% des intentions de vote au premier tour s’est rapproché de Marine Le Pen (à 26%) et a lâché François Fillon (à 17%) désormais talonné par Benoit Hamon (à 16%), Jean-Luc Mélenchon étant lui à 12%.
Mais l’institut a également sondé l’hypothèse d’un plan B chez LR où le candidat s’appellerait Alain Juppé.
Dans ce cas, Emmanuel Macron est largement devancé par le maire de Bordeaux (20% contre 24,5%), Marine Le Pen étant à 27%, Benoit Hamon à 13% et Jean-Luc Mélenchon à 11%.
Un résultats qui vient confirmer le meilleur score que Juppé ferait par rapport à Fillon s’il était le candidat LR et déjà donné dans un précédent sondage mais qui, en revanche, le contredit puisque dans l’hypothèse de la présence de Juppé, celui-ci le mettait avec Macron au deuxième tour, éliminant Le Pen.
Cependant, les sondés estiment qu’Emmanuel Macron serait un meilleur président par rapport à tous les candidats.
Il devance ainsi Alain Juppé (48% contre 47%).
Suivent Benoît Hamon (32%), Marine Le Pen (29%) et François Fillon (28%).
De même, le potentiel électoral (ceux qui votent pour vous ou qui pourrez voter pour vous à la place de leur premier choix) d’Emmanuel Macron est le plus élevé et en hausse de deux points à 46%, largement devant celui d’Alain Juppé (38%), celui de Marine Le Pen étant à 34% et celui de François Fillon à 22%.
En outre, dans l’hypothèse où François Fillon est le candidat LR, Macron est en tête pour le souhait de victoire à égalité avec Marine Le Pen (20%) et pour le pronostic de victoire (33%) devant Marine Le Pen (18%) et François Fillon (10%).
On le voit, ce sondage est catastrophique pour François Fillon et permet à LR, avec une candidature d’Alain Juppé de se retrouver au second tour et d’emporter la présidentielle.
Après la tentative de coup de force de Fillon au Trocadéro à Paris où il a tenté ce dimanche de réunir une foule pour ne pas devoir se retirer, cette enquête jouera certainement un rôle dans les décisions qui vont être prises à LR d’autant qu’elle ne fait que confirmer la mauvaise posture de l’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy.
(Sondage Kantar-Sofres réalisé du 2 au 4 mars 2017 par internet auprès d’un échantillon de 1027 personnes âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)


Alexandre Vatimbella


A lire aussi:


Aucun commentaire: