vendredi 3 mai 2019

Actualités du Centre. Grande Bretagne – La renaissance du Centre sur fond de Brexit

Vince Cable, leader des Lib Dems
Lors des élections locales britanniques, les Lib Dems  (Liberal Democrats) ont gagné  18 conseils (soit 11 de plus) et 1.321 sièges (soit 676 de plus) ce qui correspond également à 19% des voix, leur plus haut score depuis 2010 alors que les partis Conservateur et Travailliste connaissaient, surtout pour le premier, un échec retentissant.
Et comme le déclare Vince Cable, le leader du parti centriste:
«Ce sont des résultats spectaculaires, issus du travail acharné et de l'engagement de nos militants partout au pays. C’est un tremplin pour les élections européennes dans trois semaines, alors que nous espérons bien réussir à nouveau. Notre voix est la voix la plus forte  de ceux qui, dans le monde politique britannique, sont pour le maintien dans l’UE. Chaque vote libéral démocrate est un vote pour arrêter le Brexit.»
Peu de temps auparavant, il avait affirmé:
«Ce sont des résultats fantastiques aujourd'hui. Les libéraux démocrates sont maintenant prêts à se battre lors des élections européennes [qui auront lieu le 23 mai au Royaume Uni] en tant que principal parti du maintien dans l’UE avec notre message clair: Stop Brexit»
Car c’est bien de cela qu’il s’agit,  ces élections locales ont été entièrement dominées par le problème de la sortie du Royaume uni de l’Union européenne et non par les problèmes locaux.
Cité par le quotidien The Guardian, Jonathan Carr-West, directeur général du Local Government Information Unit, un think tank sur les administrations locales britanniques, explique:
«Les résultats de ces élections ont été beaucoup plus spectaculaires que prévu. Pour les conservateurs, la perte de plus d'un millier de sièges et de 40 conseils est presque catastrophique, tandis que le parti travailliste craint de faire marche arrière et de perdre des conseils locaux comme Middlesborough ou Bolsover. Pendant ce temps, les libéraux démocrates, les Verts et les indépendants sont en train de renaître. La signification de tout cela sera âprement discutée, mais il est clair que le Brexit a été un facteur dominant, car le gouvernement local est à nouveau éclipsé par une politique nationale dysfonctionnelle.
L'attention est détournée de la crise à laquelle sont confrontés les gouvernements locaux et les services publics locaux et des véritables problèmes auxquels ils sont confrontés. Une décennie d'austérité a laissé de nombreux conseils au bord de la rupture. C’est ce sur quoi nous devrions nous concentrer plutôt que sur l’impasse de Westminster.
Les résultats d’aujourd’hui ouvrent une nouvelle vague de conseillers qui devront relever les défis urgents qui nous attendent.»
A noter que les dissidents travaillistes et conservateurs qui se sont réunis dans une formation centriste Change UK.
Interrogé par le quotidien Le Monde, un de ses candidats, Jan Rostowski, a estimé:
«Le système politique actuel est en train de s’effondrer. Je suis persuadé qu’il y a une place au centre pour réussir une percée.»


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire