mardi 19 juin 2007

Actualités du Centre. François Sauvadet élu président du groupe Nouveau Centre à l'Assemblée

François Sauvadet a été élu mardi président du groupe Nouveau Centre à l'Assemblée nationale. Ancien porte-parole du groupe UDF, François Sauvadet est élu depuis 1993 en Côte-d'Or. Le groupe NC compte 22 députés, anciens du groupe UDF ralliés à Nicolas Sarkozy, le député de Seine-Saint-Denis Jean-Christophe Lagarde ayant décidé mardi de rejoindre le Nouveau Centre. « On sera une force de proposition loyale mais engagée » pour « être au rendez-vous de l'action en respectant les convictions qui sont les nôtres », a déclaré M. Sauvadet à la presse en sortant de la première réunion du groupe où il a été élu président. « Le groupe que nous avons constitué est le second pôle de la majorité présidentielle, nous avons 22 élus qui nous ont rejoints. C'était déjà un premier pari, il a été réussi », a-t-il poursuivi. Il a également indiqué que son groupe ne présenterait pas de candidat à la présidence de l'Assemblée. Mais il a affirmé vouloir participer à la désignation d'un candidat de la majorité présidentielle par un « vote partagé ». Il rejoint ainsi la position exprimée par Patrick Ollier, président sortant de l'Assemblée, qui brigue sa propre succession. Le deuxième candidat en lice pour le perchoir, Bernard Accoyer, ancien président du groupe UMP, s'en tient à la lecture du règlement selon lequel le candidat du groupe UMP ne peut pas être aussi désigné en primaire par un autre groupe. Pour autant, M. Sauvadet n'a pas voulu exprimer de préférence entre les deux hommes: « J'aurai la préférence de l'avenir », a-t-il dit, en réponse à une question. « C'est une nouvelle période qui va s'ouvrir, qui va être très active, nous avons devant nous beaucoup de travail et d'obligations » pour « réussir les engagements qui ont été pris et faire en sorte que le pays se voit un nouvel avenir », a également affirmé M. Sauvadet, ancien porte-parole du groupe UDF. Pour lui, « il y a une forte attente et aussi beaucoup d'interrogations » comme « les derniers scrutins l'ont montrés, nous devrons donc être au rendez-vous de l'action » mais « en respectant les convictions qui sont les nôtres, que nous allons porter avec beaucoup de vigueur ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.