dimanche 14 novembre 2010

Actualités du Centre – France – Fillon à Matignon, Borloo quitte le gouvernement, une bonne chose pour Sarkozy


Jean-Louis Borloo a donc décidé de marquer le coup après l’humiliation qu’il vient de subir en voyant François Fillon se succéder à lui-même à Matignon alors que le poste de Premier ministre aurait du lui revenir selon les promesses de Nicolas Sarkozy (ou celles qu’il a bien voulues entendre).
Reste à savoir ce que le président du Parti radical va faire. On peut supposer qu’il va tenter de réunir les centristes de la majorité présidentielle autour d’une sorte de confédération (mais qui ne comprendra sans doute pas l’Alliance centriste et le Mouvement démocrate).
Mais alors une question se pose. N’était-ce pas la mission que voulait justement lui confier Nicolas Sarkozy. Et si Jean-Louis Borloo se présente aux présidentielles, ne sera-t-elle pas, de toute façon, qu’une candidature centriste «amie» qui débouchera sur un désistement automatique au second tour en faveur du président de la république sortant.
Du coup, si ce scénario se confirme, Nicolas Sarkozy aura réussi d’une pierre deux coups, resserrer les liens des «gaullistes» de l’UMP (avec la nomination de Fillon), unir les centristes de la majorité présidentielle autour d’un étendard ami (avec le départ de Borloo). L’avenir dira si cette analyse est crédible.

Aucun commentaire: