jeudi 1 octobre 2015

Actualités du Centre. Les écologistes de l’UDE lorgnent du côté de l’UDI et du MoDem

Même s’ils se sentent plutôt de centre-gauche et qu’ils veulent être des alliés privilégiés du PS mais surtout pas un appendice de ce dernier, les écologistes qui ont quitté EELV (avec Vincent Placé et François de Rugy) et le Mouvement démocrate (avec Jean-Luc Bennhamias) et qui vont créer officiellement l’UDE (Union des démocrates et écologistes) le 17 octobre prochain lors d’un congrès à Paris souhaitent trouver des terrains communs avec l’UDI et le Mouvement démocrate qui, pourtant, se sont résolument engagés au centre-droit et dans une alliance avec LR.
Pour bien montrer qu’ils se positionnaient à la fois au centre et du côté du gouvernement, ils ont invité pour ce congrès Manuel Valls, le premier ministre, et Jean-Louis Borloo, le créateur et ancien président de l’UDI à la fibre écologique.
«Ça montre le cercle politique dans lequel on se pose, de la gauche réformisme au centre droit humanisme avec un prisme écologiste», explique un cadre du futur parti (qui réunira Ecologistes!, Front démocrate, Génération écologie et des personnalités écologistes indépendantes) au quotidien Le Figaro, estimant par ailleurs que l’UDE doit regrouper «les écolos compatibles, le centre compatible, une partie de l'UDI et de l'électorat de François Bayrou».
Pour François de Rugy, «sur des sujets ponctuels, comme par exemple la réduction du nombre des députés, ou dans des circonstances comme celles que nous traversons aujourd'hui, je voudrais que nous puissions réaliser l'union avec l'UDI et les modérés de la droite républicaine».
Le leader du nouveau parti Ecologistes! pense que cela est possible, en particulier sur l’établissement de la proportionnelle aux élections législatives qui permettrait si elle était adoptée d’«envisager des coalitions larges».


Aucun commentaire: