vendredi 27 novembre 2015

L’Editorial d’Alexandre Vatimbella. Une attaque idéologique contre la civilisation occidentale

Les attentats de Paris du 7 janvier et du 13 novembre et ceux que les terroristes projetaient pour le 18 ou le 19 novembre sont une attaque conçue contre l’humanité tout entière puisqu’ils étaient dirigés contre des personnes innocentes, incapables de se défendre et n’ayant fait aucun mal à ceux qui les ont massacrés.
Le fait qu’ils aient fait des victimes de dix-sept nationalités différentes montre bien que c’était Paris, un des phares du monde civilisé, et la mondialisation culturelle humaniste qui étaient visées.
Il s’agit bien également d’une attaque en règle contre la civilisation occidentale et la démocratie républicaine représentées ici par la France et ses valeurs.
L’attentat contre Charlier hebdo est une attaque contre la liberté, plus particulièrement, celles d’expression et de la presse qui fondent la démocratie.
L’attentat contre le supermarché casher est une attaque contre le fondement de notre lien social, ce projet essentiel de la démocratie républicaine de faire vivre ensemble toutes les communautés et les personnes qui respectent la dignité des uns et des autres dans leurs différences et leurs individualités grâce à leurs ressemblances qui fondent cette humanité à laquelle nous appartenons tous.
Les attentats contre les cafés et les restaurants sont une attaque contre l’art de vivre à la française mais largement partagé par celui de l’ensemble des démocraties occidentales, contre ces endroits de sociabilité et de convivialité où tout le monde se rassemble pour parler, rire, échanger et, tout simplement, jouir de l’existence.
L’attentat contre le Bataclan est une attaque contre la culture occidentale et une de ses composantes essentielles, la musique qui est honnie par les fanatiques et fondamentalistes islamiques parce qu’elle procure, entre autres, de la joie et des émotions tout en nous permettant de vivre notre spiritualité.
Les attentats projetés à la Défense étaient une attaque contre le mode de vie occidental représentés par son commerce et ses entreprises.
Ainsi, les personnes qui sont tombées sous les balles des assassins ont été des victimes de criminels mais aussi d’un projet terroriste construit et ayant une idéologie structurée, visant à frapper la civilisation occidentale et la démocratie républicaine au cœur pour ce qu’elles sont, des espaces de liberté, de création et d’émancipation du genre humain face aux ténèbres et l’obscurantisme que représentent toutes les organisations islamistes nihilistes qui se repaissent du sang et de la mort.
De ce point de vue les victimes sont aussi celles de cette civilisation de liberté, d’égalité et de fraternité à laquelle nous tenons, ce qui les rend encore plus précieuses et que nos larmes érigent en symbole de cette si belle lutte pour la vie.


Aucun commentaire: