jeudi 15 mars 2018

Actualités du Centre. Etats-Unis- Le centriste Lamb inflige un camouflet à Trump en Pennsylvanie

Le centriste démocrate Conor Lamb
Le centriste Conor Lamb a infligé un camouflet à Donald Trump en remportant l’élection législative partielle de Pennsylvanie dans une circonscription – la dix-huitième – que le démagogue populiste avait très largement remporté lors de la présidentielle de 2016 face à Hillary Clinton (et que le candidat républicain à la Chambre des représentants avait gagné avec plus de vingt points d’avance), en promettant aux «cols bleus» une politique sociale qu’il n’a jamais mis en place, préférant servir les intérêts des plus riches et des plus extrémistes de ses électeurs.
Cette élection était devenue emblématique pour le Parti républicain qui a dépensé pas moins de dix millions de dollars pour faire élire son candidat, Rick Saccone, un radical populiste très proche de Trump, ce dernier s’étant même impliqué fortement dans la campagne en tenant un grand meeeting de soutien à celui-ci.

Sa défaite montre, après d’autres résultats positifs pour le Parti démocrate dans plusieurs scrutins, que les prochaines élections législatives de novembre 2018 pourraient voir les républicains perdre leur majorité au Congrès, à la fois à la Chambre des représentants et au Sénat.

Ce qui serait, non seulement, un affront pour Trump mais aussi une grande menace quant à sa présidence où les scandales se multiplient.

C’est la première fois depuis 2003 qu’un démocrate s’impose dans ce «district».

Membre du Parti démocrate, ce jeune avocat et ancien procureur fédéral de 33 ans s’est clairement positionné au centre de l’échiquier politique pour ce scrutin, affirmant même qu’il lutterait contre la gauche de sa formation s’il était élu à la Chambre des représentants.

Les priorités du programme de Conor Lam sont la crise de l’addction à l'héroïne, la création d’emplois, les projets d’infrastructures nouvelles et de réparation des existantes, les soins de santé abordables pour tous, le sauvetage de Medicare (assurance santé pour les plus de 65 ans), le sauvetage du système des retraites, la reforme du système de prêts étudiants, la défense du des droits des syndicats et le développement d’une énergie moderne ainsi qu’un plus strict contrôle de la vente des armes à feu notamment sur la vérification des antécédents des acheteurs.

Il est également défenseur de la loi sur l’assurance santé de Barack Obama même s’il est ouvert à ce qu’elle soit amendée pour être plus efficace.

Dans un Etat où les aciéries font partie du paysage, il a soutenu les mesures protectionnistes prises récemment par Donald Trump sur l’acier et l’aluminium.

Sa victoire sur le fil démontre une nouvelle fois que le postionnement au centre/centre-gauche du Parti démocrate est la seule manière de pouvoir contrer l’extrémisme radical et populiste du Parti républicain et de Trump.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire