jeudi 13 septembre 2018

Actualités du Centre. Grande pauvreté: Macron dévoile un «projet solidariste et humaniste», «mobilisation de la nation toute entière»


Emmanuel Macron
«La grande pauvreté ne doit plus se transmettre en héritage», tel est l’objectif du plan «grande pauvreté» qu’Emmanuel Macron vient de dévoiler lors d’un discours au Musée de l’Homme à Paris.
Il faut ainsi «refuser le déterminisme social» qui fait qu’un pauvre reste pauvre, qu’un enfant, quel que soit son talent, s’il est pauvre n’a pratiquement aucune chance de réaliser ses capacités et vivre une vie digne.

Et tout cela commence dès la petite enfance pour le président de la république qui a détaillé les mesures qu’il veut prendre pour les plus jeunes avec «une approche de l’enfance qui doit être globale», allant de l’éducation au logement en passant par l’alimentation et l’aide à l’apprentissage de la parentalité des futurs pères et mères.

«on ne peut plus tolérer que la dignité des enfants ne soit pas garantie», a-t-il affirmé.

Il veut donc mettre en place un «projet solidariste et humaniste», mots chers au centristes, avec «un devoir civique» de tous les citoyens dans le cadre d’une «prévention» avec «l’accompagnement de chacun».

Pour Macron c’est un «grand combat est un combat de justice, de dignité».

Et «ce combat n’est pas l’affaire de quelques uns ou le plan ou une stratégie du seul gouvernement mais la mobilisation de la nation toute entière, un engagement de tous et de toutes».

«Ce qu’il faut faire avec la grande pauvreté c’est avoir la même ambition et le même pragmatisme qu’avec tous les autres grands dossiers», a-t-il ajouté.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire